Millepertuis : le chasse-diable

Synonymes : Chasse-diable, Herbe de la Saint-Jean, Herbe aux mille trous, Herbe aux piqûres, Herbe percée. Perforatum, millepertuis, herbe percée… L’ensemble de ces substantifs et adjectifs fait référence aux milliers de petits trous que l’on aperçoit sur les feuilles quand on regarde les rayons du soleil à travers elles. En revanche, hypericum se décompose comme suit : […]

via Millepertuis : le chasse-diable — [Books of] Dante

Publicités

Dix minutes dans les cieux

C’est par hasard que j’ai découvert Dechen Shak-Dagsay . Sa voix me transporte. Pour commencer votre journée, je vous invite à prendre avec moi cet aller simple vers les cieux, en écoutant ce mantra, emprunt d’une douceur vivifiante.

Le Mantra « Om Mani Pémé Hung »

Ce mantra est d’origine indienne où il est écrit et prononçé « Om Mani Padme Hum ». En venant au Tibet, sa prononciation s’est modifié quelque peu pour s’adapter à la langue et la prononciation tibétaine. Ce mantra est celui de Chenrézi (Avalokiteshvara en sanskrit) qui est le bodhisattva de la compassion infini. Le Dalaï-Lama est considéré comme manifestation sous forme humaine de Chenrézi.

Om Mani Padme Hum

Explication du mantra Om Mani Padmé Hûm par S.S. le Dalaï-Lama

« C’est fort bien de réciter le mantra OM MANI PÉMÉ HUNG mais tandis qu’on le récite, encore faut-il penser à sa signification, car la portée de ces paroles est vaste et profonde. La première, OM, est composée de trois lettres – A, U et M. Elles symbolisent le corps, la parole et l’esprit du pratiquant; mais dans le même temps, elles symbolisent le corps, la parole et l’esprit purs et glorieux d’un Bouddha.

Le corps, la parole et l’esprit impurs peuvent-ils être transformés en un corps, une parole et un esprit purs, ou sont-ils entièrement séparés? Tous les Bouddhas sont au départ des êtres comme nous qui, en suivant la voie, sont devenus des Éveillés. Le bouddhisme ne prétend pas qu’il y ait quelqu’un qui, dès l’origine, soit sans défaut et possède toutes les bonnes qualités. Le développement d’un corps, d’une parole et d’un esprit purs vient graduellement de l’abandon des états impurs, qui sont ainsi transmués en états purs.

Comment cela se fait-il? La voie est indiquée par les quatre syllabes suivantes. MANI, signifiant joyau, symbolise les moyens de la méthode – l’intention altruiste d’être illuminé, la compassion et l’amour. Tout comme le joyau est capable d’éloigner la pauvreté, de même l’esprit altruiste d’éveil est capable d’écarter l’indigence, ou les difficultés, de l’existence cyclique et de la paix solitaire. Pareillement, tout comme le Joyau exauce les désirs des êtres sensibles, l’intention altruiste de devenir illuminé accomplit les souhaits des êtres sensibles.

Les deux syllabes, PÉMÉ, signifiant lotus, symbolisent la sagesse. Tout comme un lotus sort du limon sans être souillé par la boue, de même la sagesse peut vous placer dans une situation de non-contradiction, alors qu’il y aurait contradiction sans posséder la sagesse. Il y a la sagesse qui réalise l’impermanence; la sagesse qui réalise que les personnes sont vides d’existence substantielle ou d’existence se suffisant à elle-même; celle qui réalise le vide de la dualité, c’est-à-dire de la différence d’entité entre sujet et objet; et la sagesse qui réalise la vacuité de l’existence inhérente. Bien qu’il y ait différentes sortes de sagesse, la principale d’entre elles est celle qui réalise la vacuité.

La pureté doit être acquise par l’unité indivisible de la méthode et de la sagesse, symbolisée par la syllabe finale HUNG qui traduit l’indivisibilité. Selon le système des sûtras cette indivisibilité de la méthode et de la sagesse se réfère à la sagesse affectée par la méthode, et à la méthode affectée par la sagesse. Dans le véhicule mantrique, ou tantrique, la référence porte sur la propre conscience dans laquelle la forme globale, à la fois de la sagesse et de la méthode, constitue une identité sans différenciation. En termes de syllabes-germes des cinq Bouddhas conquérants, HUNG est la syllabe germe d’Akshobya – l’Immuable, le non-fluctuant, qui ne peut être en rien perturbée.

Ainsi, les six syllabes OM MANI PÉMÉ HUNG signifient qu’en fonction de la pratique d’une voie, qui est l’union indivisible d’une méthode et d’une sagesse, vous pouvez transformer votre corps, votre parole et votre esprit impurs en corps, parole et esprit purs et glorieux d’un Bouddha. II est dit qu’il ne faut pas chercher la bouddhéité hors de soi; les matériaux pour y parvenir se trouvent à l’intérieur. Maitreya l’a dit dans son « Sublime continuum du Grand Véhicule » (Uttaratantra), tous les êtres ont naturellement la nature de Bouddha dans leur propre continuum. Nous avons en nous-mêmes le germe de la pureté, l’essence de Celui Qui S’en Est Ainsi Allé (Tathàgatagarbha), qui doit être transformé et pleinement développé en bouddhéité. »

Source : Le seigneur du Lotus blanc, le Dalaï-Lama, par Claude B. LEVENSON, Paris.

 

Tibetan Healing Mantras by Dewa Che

01 Chenresi (The Avalokiteshvara Mantra)10:18 1:41
02 Men-Lha (The Medicine-Buddha Mantra) 06:27 10:14
03 Lobon Rinpoche (The Vajra-Guru Mantra) 05:27 16:38
04 Dorje-Sempa (The Vajra-Sattva Mantra) 06:27 21:59
05 Ohpa-Me (The Amitabha Mantra) 07:03 28:16
06 Tshe-Pak-Me (The Long-Life Mantra) 08:40 35:17
07 Dolma (The Tara Mantra) 07:47 43:50
08 Namgyel-Ma (The Vijaya-Devi Mantra) 04:47 51:42
09 Dcham-Pal-Yang (The Manjushri Mantra) 05:26 56:33
10 Tchu-Du (The Five Elements Mantra) 05:23 1:01:40 1
1 Drip-Sel (The Colored Rain Shower Mantra) 05:00 1:07:03

course_opt
les lunes bleues du var

Sons binauraux, drogue MP3 ou la promesse des ondes thêta

Les sons binauraux sont des sons très sinusoïdaux qui, écoutés au casque, tendent à synchroniser les deux hémisphères du cerveau. Les travaux sur les sons binauraux ont généré de multiples recherches et ils sont utilisés notamment dans la détection de la maladie de Parkinson.
Les signaux binauraux furent observés pour la première fois par le scientifique allemand H.W. Dove en 1839. C’est cependant Le docteur Gérald Oster qui fut le premier en 1973 à mettre en évidence l’effet de ce type de sons sur les ondes corticales dans le contexte d’une recherche sur l’acuité auditive ; c’est également lui qui les a nommés « sons binauraux ».

La différence de fréquence induit deux effets :

  • tout d’abord, cette différence de fréquence est traitée au niveau des noyaux olivaires supérieurs de chaque hémisphère qui produisent alors des ondes cérébrales de même fréquence que la différence ; ces nouvelles ondes se propagent à partir de ces noyaux progressivement dans tout le cortex. Ainsi, par exemple pour faire produire des ondes alpha on fera écouter des sons qui diffèrent de 8 à 13 Hz, ce qui correspond à la fréquence des ondes alpha ; ce phénomène a été nommé par Atwater (1975) « réponse d’adoption de fréquence » (FFR, Frequency Following Response).
  • ces sons permettent aussi de synchroniser les deux hémisphères cérébraux (Foster, 1990), synchronisation qui induirait un état de bien-être, une amélioration de l’humeur, de meilleures performances attentionnelles et mnésiques, un traitement des émotions et une diminution de l’anxiété.

 

Sons binauraux ou drogue MP3?

 Ces fichiers musicaux téléchargeables légalement sur le Net promettent de faire ressentir à leurs « consommateurs » des effets semblables à ceux provoqués par le LSD ou la cocaïne.

Utiliser ses oreilles pour se défoncer. C’est la promesse des « e-drugs » ou « drogues numériques » en vogue chez les jeunes à la recherche d’un trip. Ces fichiers musicaux téléchargeables légalement sur le Net promettent de procurer à leurs « consommateurs » des effets semblables à ceux provoqués par le LSD ou la cocaïne.

Un débat au Liban. Ce stupéfiant légal, apparu aux Etats-Unis en 2010, est pris très au sérieux au Liban. A la suite d’un reportage sur le sujet faisant état de deux cas d’addiction à ces « drogues MP3 », le ministre de la Justice Ashraf Rifi vient de demander au procureur de la République de « prendre des mesures pour freiner l’utilisation de ces « e-drugs », rapporte le site libanais The Daily Star.

Polémiques récurentes. Le sujet revient régulièrement sur la table. « Il y a quatre ans, il y avait eu exactement la même polémique aux Etats-Unis. Les autorités sanitaires s’étaient emparées du sujet pour demander l’interdiction de ces drogues alors qu’on n’a aucune preuve de leurs effets », rappelle le journaliste Arnaud Aubron, auteur de Drogues Store, premier dictionnaire rock, historique et politique des drogues, contacté par Europe 1. A l’époque, en France, la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (Midlt) avait considéré qu' »il n’y avait pas d’inquiétude à avoir » sur ces drogues MP3.

Comment ça marche ? Sur Internet, plusieurs sites, dont I-doser qui se revendique leader sur le marché des e-drugs, propose de télécharger des morceaux, des « doses » portant le nom de vraies drogues ( LSD, ecstasy, cannabis, kétamine, etc.). Le prix du shoot audio varie entre 5 et 150 euros. Les deux fichiers les plus chers, « Gate of Hades » et « Hand of God » proposent au choix, de vous plonger dans vos pires cauchemars ou d’atteindre la béatitude. « En deux clics, on a accès à ces sites. Ce qui pose problème, c’est ce que ces sons MP3 sont marketés comme des drogues », souligne Arnaud Aubron.

Quel effet ça fait ? Le « consommateur » est ensuite invité à s’allonger dans le noir et à écouter le fichier pendant 15 à 30 minutes. Il plonge alors dans une symphonie de sons saturés, et plane … ou pas. Le journaliste Arnaud Aubron, qui a testé les e-drugs, se souvient uniquement d’un « mal à la tête ».


Sur quoi reposent ces sons ? La « drogue numérique » repose sur un phénomène découvert en 1839 : le battement binaural. Des sons sont envoyés aux oreilles, à une fréquence différente pour chaque oreille. Cette différence de fréquence aurait un effet sur le rythme des ondes cérébrales, provoquant un état de transe ou d’euphorie, bien qu’aucune étude ne l’ait démontré.

Mais peut-on vraiment parler de drogue ? Pour la neuropsychologue Brigitte Forgeot, ces shoots musicaux ne peuvent pas être assimilés à des produits stupéfiants.« Il ne s’agit pas d’une drogue dans la mesure où il n’y a pas d’accoutumance au produit, ni de besoin d’augmenter des doses », assure à l’AFP cette spécialiste des sons binauraux.

 

 

La promesse des ondes thêta

Boostez l’énergie de guérison positive et détachez-vous du flux incéssant des pensées, du stress et des soucis. Augmenter la concentration et le sentiment d’être dans le ici et maintenant. Les sons du tambour chamanique , le chant profond, la pluie, le vent et les ondes cérébrales thêta combinés pour une expérience audio puissante. Les ondes thêta sont associées à
➤ Sensation accrue de paix intérieure et de stabilité émotionnelle
➤ Relaxation profonde
➤ Amélioration de la mémoire
➤ Intensification de l’intuition et de l’inspiration
➤ Calme le bavardage de votre esprit
➤ Augmentation des capacités psychiques et sens de la connexion spirituelle
➤ Sommeil reposant
➤ Libérer des hormones bénéfiques liées à la santé et à la longévité
➤ Réduire la fatigue mentale
➤ Réduction de l’anxiété et du stress

A écouter ici >> (2h de sons sur youtube)

Écouter de la musique 432Hz résonne à l’intérieur de notre corps, libère des blocages émotionnels et élargit notre conscience. 432Hz nous permet de syntoniser la sagesse de l’Univers, l’Intelligence Divine et notre Âme. Il crée l’unité au lieu de la séparation. Elle élargit nos cœurs et nous rend plus compatissants et aimants.

Lire aussi Mantra de guérison 432 Hz

L’armoise – Artemisia vulgaris

Synonymes : herbe de la Saint-Jean, herbe de feu, artémise, couronne de Saint Jean-Baptiste, tabac de Saint-Pierre, herbe aux cent goûts. « L’armoise donne l’impression d’une puissance détrônée, dédaignée qu’elle est devenue après avoir tenu tant de place dans les préoccupations des hommes ». Paul-Victor Fournier. Bien que présentant davantage de lustre que certaines autres Artemisia (absinthe/Artemisia absinthium, […]

via L’armoise (Artemisia vulgaris) — [Books of] Dante

Les eaux magiques (I)

Les eaux magiques sont multiples. On regroupe sous ce terme, différentes formules.
Néanmoins, il convient de distinguer les préparations parfumées hydroalcooliques (type eau de Cologne) et les eaux énergisées (solaires, lunaires, chargées, bénites…) qui font l’objet de ce billet. Un autre article viendra sur les différentes eux parfumées et leurs usages.

Eau de lune

L’eau de lune s’imprègne de l’énergie lunaire. On peut la boire, la mélanger à la nourriture, l’utiliser pour des soins ou lors des célébrations des
La lune est essentiellement en connexion avec le corps éthérique. De nature yin (féminine) cette eau sera utilisée pour apaisée, favoriser l’endormissement ou éteindre un feu (inflammatoire 😉 ).
Pour mes ados, je prépare une eau de lune florale (hydrolat de lavande fine) qui fait merveille sur les imperfections acnéiques.

Cette eau sera utilisée pour les rituels magiques liés à la Déesse, en offrande à cette dernière. On pourra renforcer son  pouvoir en y ajoutant un petit fragment de pierre de lune.

L’idéal serait de préparer 12 eaux de Lune, chacune chargée de l’énergie de pleine lune du mois. Ainsi, l’eau de

  • Lune Bélier sera utilisé pour les rituels d’accroissement d’autorité,
  • Lune Taureau rituels liés à l’immobilier, la richesse
  • Lune Gémeaux rituels liés à la communication, les déménagements, l’écriture
  • Lune Cancer, la famille
  • Lune Lion, courage, rôle social
  • Lune Vierge, emploi, santé, intellect
  • Lune Balance, créativité, justice, liens karmiques
  • Lune Scorpion, mutation profonde, spiritualité, sexe
  • Lune en Sagittaire voyages, sports, vérité, solidarité
  • Lune en Capricorne, ambition, reconnaissance, carrière
  • Lune Verseau, liberté, arts, amitiés, se défaire d’habitudes néfastes
  • Lune en poissons, arts et facultés extra-sensorielles

Préparation
Rien de compliqué, juste de la discipline : se lever avant le soleil!
L’eau est placée dans un récipient sous les rayons lunaires toute une nuit, récoltée avant le premier rayon de soleil. Elle sera mise conservée à l’abris de la lumière (flacon de verre bleu foncé, par exemple).

 

desig.jpeg

Eau solarisée

De nature Yang, une eau exposée au soleil zénital vous donnera force et énergie pour atteindre vos buts. Utilisée en onction, boisson, sur un autel de Sabbat.
Pour celles et ceux qui pratiquent l’astrologie, la connaissance des archétypes des signes astrologiques permettra d’orienter l’usage des eaux solaire et lunaires.

  • Bélier, 21 mars au 20 Avril – L’égo « Je suis »
  • Taureau 21 avril au 20 mai- « J’ai »
  • Gémeaux,   21 mai au 21 juin- « Je pense »
  • Cancer , 22 juin au 23 juillet- « Je sens »
  • Lion,  24 juillet au 23 août- « J’aime »
  • Vierge, 24 août au 23 septembre- « Je sers »
  • Balance,  24 septembre au 23 octobre- « Nous sommes »
  • Scorpion,  24 octobre au 22 novembre- « Nous avons »
  • Sagittaire, 23 novembre au 21 décembre- « Nous pensons »
  • Capricorne, 22 décembre au 20 janvier- « Nous réalisons »
  • Verseau, 21 janvier au 19 février- « Nous aimons »
  • Poissons, 20 février au 20 mars- « Nous servons »

Ceux qui ne sont pas familiés de ce concept apprendront en écoutant les conférences de Luc Bigé « Symboles et archétypes, les 12 travaux d’Hercule« .

J’en resterai là pour aujourd’hui. Je vous parlerai prochainement des eaux lustrale, bénite, chargées et sacrées.

N’hésitez pas à compléter dans les commentaires et partagez vos savoirs.
C’est toujours sympa de savoir qu’on ne parle pas dans le vide 😀

 cropped-course.jpg

Méditation de la pleine lune : se libérer de liens karmiques

16 octobre 2016, pleine Lune.

Les énergies lunaires nous invitent à couper des liens karmiques.
La méditation de la pleine lune proposée sur cette page vous y aidera.
J’apprécie également cette méditation guidée

 

Dire et/ou écouté le mantra « Om Shree Dhanvantre Namaha »sera également bénéfique pour votre libération

 

 

Jeûne thérapeutique & cancer

Sur ARTE, prochainement et en ligne, ci dessous

Dans les pays occidentaux, les cas de diabète, d’hypertension, d’obésité, de cancers se multiplient et la consommation de médicaments explose. Et s’il existait une autre voie thérapeutique ? Depuis un demi-siècle, en Russie, en Allemagne et aux États-Unis, des médecins et des biologistes explorent une autre piste : le jeûne. Réputé pour sa source d’eau chaude, le sanatorium de Goriachinsk, dans la plaine sibérienne, est aussi connu pour son centre de jeûne, créé en 1995. Atteints d’asthme, de diabète, de rhumatisme, d’allergie…, les patients, très encadrés, n’ingurgitent rien à part de l’eau durant douze jours en moyenne, mais la cure se prolonge parfois trois semaines. Après la douloureuse crise d’acidose des débuts, ils se sentent plus en forme et les deux tiers voient leurs symptômes disparaître après une ou plusieurs cures. Remboursé, ce traitement s’appuie sur quarante ans d’études scientifiques, malheureusement non traduites, qui ont démarré sous l’ère soviétique. Bien qu’elles soient inconnues hors de Russie, des médecins et chercheurs occidentaux creusent aussi ce sillon, même si, aux pays du médicament-roi, ils bénéficient de peu de subventions.

Réflexe atavique

Le documentaire nous emmène aussi en Allemagne, à la clinique Buchinger, sur les rives du lac de Constance, où l’on soigne par le jeûne des maladies chroniques, et aux États-Unis, où Valter D. Longo, professeur de biogérontologie à l’université de Californie, étudie les effets du jeûne sur des souris atteintes de cancer – il a mis en évidence le fait que, chez elles, le jeûne décuple les effets de la chimiothérapie. À l’aide d’infographies très claires, le film explique les bouleversements complexes qui s’opèrent dans un organisme à la diète. Grosso modo, il réapprend à vivre de ses réserves, un réflexe atavique qui le purge et le rend plus fort. Aussi efficace que troublante, la démonstration de Sylvie Gilman et Thierry de Lestrade (Mâles en péril) incite à réévaluer notre approche de la maladie et du soin. À l’instar des malades de Goriachinsk plus confiants après avoir surmonté l’épreuve du jeûne, on se découvre un corps plus résistant qu’on ne le croyait, une nouvelle plutôt réconfortante.