Un mantra pour un but 

La répétition de Mantra, idéalement, devrait se pratiquer mentalement à chaque respiration, Mais il n’est pratiquement pas possible de chanter le nom de Dieu durant chaque respiration. C’est pourquoi il faudrait le chanter au moins 108 fois.

1, 0 et 8

Dans la symbolique des chiffres :
1 représente Dieu ou l’Unité,
0 représente le vide ou l’accomplissement de la pratique spirituelle,
Et 8 représente l’infini ou l’éternité.

L’essentiel demeure dans la sincérité de celui qui prie, sa dévotion, son implication émotionnelle et sa qualité d’attention.

 

  • Om Shanti Om — Paix   

  • Om Shree Dhanvantre Namaha — Guérison 

  • Om Namo Bhagavate Vasudevaya — Libération  

Je l ai choisi pour accompagner ma mère pour son passage

 

  • Om Radha Krishnaya Namaha — Joie  

  • Om Shreem Mahalakshmiyei  Namaha —Abondance 

  • Om Kama Pujitayei Namaha — Amour inconditionnel

  • OM GAM GANAPATAYE NAMAHA SHARANAM GANESHA

    apporte la joie, le bien être, enlève les blocages

 

Fais en bon usage et partage en commentaire ton mantra préféré!

 

Publicités

Om Lokah Samastah Sukhino Bhavantu « Que règnent la Paix & le Bonheur »

Amma sera prochainement à Toulon >> 5-7nov 2018
L’essence de son message est « La spiritualité doit venir une partie intégrante de la vie, alors seulement la compassion et l’Amour pourront s’épanouir en nous ». 
En ouvrant ses bras au Monde, Amma nous invite à partager son message d’amour et de tolérance partout sur la planète.
Son mantra est Om Lokah Samastah Sukhino Bhavantu « Que règnent la Paix & le Bonheur »

lokah-samastah-sukhino-bhavantu.png
 » Puissent tous les êtres de tous les mondes devenir heureux ; Que la paix, la paix, la paix règne partout ! » Partout dans le Monde, des disciples chantent ce Mantra chaque jour au lever et au coucher, durant cinq minutes, répétant 108 fois cette phrase de libération.

Une version  traditionnelle de la récitation de ce Mantra s’écoute ici >>

L’aspect le plus important de ce mantra c’est que le sage ne prie pas seulement pour son clan ou sa nation, il prie pour le monde entier, ou pour être plus précis, pour tous les mondes.

Comme Amma nous le dit et nous le montre, c’est la façon correcte de prier. Au lieu de demander quelque chose pour nous, Amma nous conseille de prier pour la création tout entière. En priant pour le bien-être de tous les êtres sensibles – tous les humains, tous les animaux, toutes les plantes – notre esprit devient plus vaste.

Grâce à cette prière, nous pouvons peu à peu dépasser nos concepts limités et égocentriques du soi pour nous identifier à la création toute entière, en reconnaissant que sa vraie nature n’est autre que celle là même qui est la nôtre. Et, comme nous aussi, nous faisons partie du monde, nous bénéficierons également des bénédictions de cette prière.

La vie tout entière d’Amma est un effort constant pour amener le bonheur à autant d’êtres que possible. Sa vie est véritablement cette prière en action. Elle nous montre la manière correcte non seulement de prier, mais de vivre.

La prochaine fois que nous réciterons Om lokah samastah sukhino bhavantu, essayons de ressentir une profonde compassion pour tous les êtres vivants et prenons la résolution de vivre dans cet esprit de désintéressement.

BANNER-WEB.png

AMMA

Amma est née en 1953 dans une famille pauvre de pêcheurs du Kérala, dans le sud de l’Inde. Sudhamani – c’est ainsi qu’Amma s’appelait alors – se faisait remarquer lorsqu’elle était une petite fille. Quand les autres enfants jouaient, elle méditait pendant des heures sans que personne ne le lui ait appris. Dans les chansons qu’elle créait, elle exprimait son amour pour Dieu. Pour une enfant de son âge, les chansons étaient d’une profondeur et d’une sagesse exceptionnelles.

En Inde, la vénération du divin par la musique fait partie de la tradition. Enfant, Amma a découvert seule le chemin du Bhakti Yoga (Yoga de la dévotion) sans avoir reçu d’éducation à ce sujet. Sa famille ne pouvait pas comprendre cette enfant spirituelle. Amma explique : « En Inde, on attend d’une femme qu’elle soit discrète et on dit que même les murs ne devraient pas l’entendre. Ma famille ne pouvait comprendre que je sois si ouverte et avenante, ils ignoraient totalement les principes de base d’une attitude spirituelle. »

Quand sa mère tombe malade, à l’âge de neuf ans, Amma doit quitter l’école pour s’occuper des tâches ménagères et de ses sept frères et sœurs. Alors qu’elle ramasse au village les restes des repas pour ses vaches, elle est confrontée à la grande pauvreté des gens. Elle voit que tant de personnes souffrent. Amma apporte à ces personnes démunies de la nourriture et des vêtements de chez elle. Ce qui choquait le plus les parents de Sudhamani était le fait que leur fille étreignait des personnes complètement étrangères pour les réconforter. Car une jeune fille indienne ne doit pas toucher d’autres personnes, encore moins celles d’une autre caste et surtout pas des hommes. Sudhamani faisait ce qu’elle sentait devoir faire tout simplement. « Par moi coule un fleuve incessant d’amour », dit-elle plus tard. Rien ne pouvait l’arrêter : ni les coups ni l’hostilité de son frère aîné. On finit par reconnaître qu’elle était ‘hors du commun’. Depuis, son action s’est étendue au-delà de l’Inde et touche le monde entier.

AMMA FIGURE HUMANITAIRE ET SPIRITUELLE

En Inde, la tradition veut qu’on adore en tant que manifestation du divin, une personne qui rayonne d’une faculté d’amour et d’une sagesse particulières. La vénération s’adresse au divin dans cette personne, et non à son ego ou à son corps. Comme l’or qui a une apparence différente dans chaque bijou, mais qui ne se distingue pas du point de vue de sa substance.

Dans l’Inde moderne, le fait qu’Amma étreigne les foules reste considéré comme un acte révolutionnaire parce qu’elle passe outre le système des castes avec ses règles de pureté ainsi que les structures hiérarchiques, comme celles qui existent entre maître et disciple. Tous les jours, comme dans son enfance, Amma travaille pour l’égalité des droits des femmes et des membres de castes dites inférieures.

En effet, grâce aux dons et à l’aide d’un grand nombre de volontaires, Amma a fondé un des plus larges réseaux d’œuvres caritatives en Inde, qui a un statut d’ONG. L’ONG Mata Amritandamayi Math (opérant maintenant sous le nom d’Embracing The World) a pour but d’aider les gens en détresse, indépendamment de leur origine sociale, culturelle, religieuse. Depuis 2005 cette organisation jouit d’un statut consultatif auprès du conseil économique et social de l’ONU.

Aujourd’hui, dans son pays, Amma est considérée comme Mahatma (Grande Ame en sanskrit). La notion de Mahatma se rapporte à un être humain dont la conscience a atteint l’éveil. Cette personne a dépassé la peur, la souffrance, l’agitation née des pensées incessantes. Elle a développé la sérénité et l’équanimité. Cette réputation va désormais bien au-delà des frontières indiennes. Depuis 1986, Amma est invitée régulièrement à l’étranger et se rend ainsi chaque année en Europe, aux Etats-Unis, au Japon, en Australie, en Malaisie, etc. Amma bénéficie également d’une large reconnaissance internationale au niveau institutionnel. Elle a prononcé des discours dans plusieurs conférences officielles, et notamment à l’ONU en 1995 et 2000. Pour son engagement humanitaire et ses efforts en faveur du dialogue interreligieux, Amma est honorée en 2002 par le prix Gandhi/King de la paix à Genève. En 2006, à New York, elle reçoit le quatrième prix interreligieux James Morton.

Dans les 30 dernières années, Amma a étreint et réconforté plus de 37 millions de personnes. À la question de savoir d’où elle tire la force de s’occuper de tant de gens et de construire en même temps une œuvre caritative si impressionnante, elle a l’habitude de dire : « Si tu éprouves vraiment de l’amour dans ce que tu fais, tu ne ressens pas la fatigue ».

« Dhan Dhan Ram Das  » un mantra qui fait des miracles

Chaque 9 octobre, ce mantra est chanté pendant 2-1 / 2 heures, en l’honneur de l’anniversaire de Guru Ram Das (16e siècle) .

« Je ne crois pas aux miracles, je compte sur eux. » – Citation de Yogi Bhajan.

Ce mantra est chanté pour apporter des miracles dans votre vie. Chanter ce mantra rend possible l’impossible. Essayez de le chanter onze fois par jour pendant au moins 40 jours. Faites-le avec votre cœur et votre esprit et soyez ouvert à ce qui se passe!

L’éveil spirituel est la prise de conscience que vous n’êtes pas qu’un corps physique ou un esprit, mais la « conscience consciente pure » au-delà des deux.

Ma version préférée

Paroles
« Dhan dhan raam daas gur jin siri-aa tinai savaari-aa.
Pooree hoee karaamaat aap sirajanhaarai dhaari-aa.
Sikhee atai sangatee paarbrahm kar namasakaari-aa.
Atal athaa-o atol aussi tayraa ant na paaraavaari-aa.
Jinee aussi sayvi-aa bhaa-o kar dire tudh paar utaari-aa.
Lab lobh kaam krodh mo maar kadhay tudh saparvaari-aa.
Dhan donc tayraa thaan hai sach tayraa paisakaari-aa.
Naanak trop lehanaa toohai gur amar trop veechaari-aa.
Gur dithaa taa homme saadhaari-aa.  »

Une autre version

 

 

 

Les mantras : fréquences sonores et formes-pensées de lumière


Les mantras sont des fréquences sonores et des formes-pensées de lumière, ils affectent ainsi les champs électromagnétiques des autres êtres vivants, ainsi que leurs champs causaux. C’est pourquoi, lorsque vous récitez des mantras et que quelqu’un d’autre les écoute, sa fréquence lumineuse et sonore non seulement se purifie, mais produit aussi une expansion de son corps mental et spirituel.

Un article à lire ailleurs :

Salutation chez lecteurs. Pour cette portion de l’information, six autres membres du Conseil des Recteurs de la cité de Shangri-la communiquent avec vous. Nos noms ou codes harmoniques vibratoires sont les suivants : Theyes, Rewsh, Sepht, Omcks, Lawsh, Mymka. L’information aura donc une saveur et un caractère énergétique différents. Les mantras sont des codes qui […]

via LES MANTRAS —

Et un petit bonus pour les anglophones

Dix minutes dans les cieux

C’est par hasard que j’ai découvert Dechen Shak-Dagsay . Sa voix me transporte. Pour commencer votre journée, je vous invite à prendre avec moi cet aller simple vers les cieux, en écoutant ce mantra, emprunt d’une douceur vivifiante.

Le Mantra « Om Mani Pémé Hung »

Ce mantra est d’origine indienne où il est écrit et prononçé « Om Mani Padme Hum ». En venant au Tibet, sa prononciation s’est modifié quelque peu pour s’adapter à la langue et la prononciation tibétaine. Ce mantra est celui de Chenrézi (Avalokiteshvara en sanskrit) qui est le bodhisattva de la compassion infini. Le Dalaï-Lama est considéré comme manifestation sous forme humaine de Chenrézi.

Om Mani Padme Hum

Explication du mantra Om Mani Padmé Hûm par S.S. le Dalaï-Lama

« C’est fort bien de réciter le mantra OM MANI PÉMÉ HUNG mais tandis qu’on le récite, encore faut-il penser à sa signification, car la portée de ces paroles est vaste et profonde. La première, OM, est composée de trois lettres – A, U et M. Elles symbolisent le corps, la parole et l’esprit du pratiquant; mais dans le même temps, elles symbolisent le corps, la parole et l’esprit purs et glorieux d’un Bouddha.

Le corps, la parole et l’esprit impurs peuvent-ils être transformés en un corps, une parole et un esprit purs, ou sont-ils entièrement séparés? Tous les Bouddhas sont au départ des êtres comme nous qui, en suivant la voie, sont devenus des Éveillés. Le bouddhisme ne prétend pas qu’il y ait quelqu’un qui, dès l’origine, soit sans défaut et possède toutes les bonnes qualités. Le développement d’un corps, d’une parole et d’un esprit purs vient graduellement de l’abandon des états impurs, qui sont ainsi transmués en états purs.

Comment cela se fait-il? La voie est indiquée par les quatre syllabes suivantes. MANI, signifiant joyau, symbolise les moyens de la méthode – l’intention altruiste d’être illuminé, la compassion et l’amour. Tout comme le joyau est capable d’éloigner la pauvreté, de même l’esprit altruiste d’éveil est capable d’écarter l’indigence, ou les difficultés, de l’existence cyclique et de la paix solitaire. Pareillement, tout comme le Joyau exauce les désirs des êtres sensibles, l’intention altruiste de devenir illuminé accomplit les souhaits des êtres sensibles.

Les deux syllabes, PÉMÉ, signifiant lotus, symbolisent la sagesse. Tout comme un lotus sort du limon sans être souillé par la boue, de même la sagesse peut vous placer dans une situation de non-contradiction, alors qu’il y aurait contradiction sans posséder la sagesse. Il y a la sagesse qui réalise l’impermanence; la sagesse qui réalise que les personnes sont vides d’existence substantielle ou d’existence se suffisant à elle-même; celle qui réalise le vide de la dualité, c’est-à-dire de la différence d’entité entre sujet et objet; et la sagesse qui réalise la vacuité de l’existence inhérente. Bien qu’il y ait différentes sortes de sagesse, la principale d’entre elles est celle qui réalise la vacuité.

La pureté doit être acquise par l’unité indivisible de la méthode et de la sagesse, symbolisée par la syllabe finale HUNG qui traduit l’indivisibilité. Selon le système des sûtras cette indivisibilité de la méthode et de la sagesse se réfère à la sagesse affectée par la méthode, et à la méthode affectée par la sagesse. Dans le véhicule mantrique, ou tantrique, la référence porte sur la propre conscience dans laquelle la forme globale, à la fois de la sagesse et de la méthode, constitue une identité sans différenciation. En termes de syllabes-germes des cinq Bouddhas conquérants, HUNG est la syllabe germe d’Akshobya – l’Immuable, le non-fluctuant, qui ne peut être en rien perturbée.

Ainsi, les six syllabes OM MANI PÉMÉ HUNG signifient qu’en fonction de la pratique d’une voie, qui est l’union indivisible d’une méthode et d’une sagesse, vous pouvez transformer votre corps, votre parole et votre esprit impurs en corps, parole et esprit purs et glorieux d’un Bouddha. II est dit qu’il ne faut pas chercher la bouddhéité hors de soi; les matériaux pour y parvenir se trouvent à l’intérieur. Maitreya l’a dit dans son « Sublime continuum du Grand Véhicule » (Uttaratantra), tous les êtres ont naturellement la nature de Bouddha dans leur propre continuum. Nous avons en nous-mêmes le germe de la pureté, l’essence de Celui Qui S’en Est Ainsi Allé (Tathàgatagarbha), qui doit être transformé et pleinement développé en bouddhéité. »

Source : Le seigneur du Lotus blanc, le Dalaï-Lama, par Claude B. LEVENSON, Paris.

 

Tibetan Healing Mantras by Dewa Che

01 Chenresi (The Avalokiteshvara Mantra)10:18 1:41
02 Men-Lha (The Medicine-Buddha Mantra) 06:27 10:14
03 Lobon Rinpoche (The Vajra-Guru Mantra) 05:27 16:38
04 Dorje-Sempa (The Vajra-Sattva Mantra) 06:27 21:59
05 Ohpa-Me (The Amitabha Mantra) 07:03 28:16
06 Tshe-Pak-Me (The Long-Life Mantra) 08:40 35:17
07 Dolma (The Tara Mantra) 07:47 43:50
08 Namgyel-Ma (The Vijaya-Devi Mantra) 04:47 51:42
09 Dcham-Pal-Yang (The Manjushri Mantra) 05:26 56:33
10 Tchu-Du (The Five Elements Mantra) 05:23 1:01:40 1
1 Drip-Sel (The Colored Rain Shower Mantra) 05:00 1:07:03

course_opt
les lunes bleues du var

Mantras, fonctions, usages et exemples

J’aime écouter des mantras. Vous l’avez remarqué, j’en ai partagé plusieurs sur ce blog.
Ils guident mes méditations, apaisent mon esprit agité ou chagrin.
Certains vous dirons qu’il faut pour accéder à leurs bienfaits être accompagné d’un maître. Peut-être.
Sans doute.
Bon allez je vais faire du mauvais esprit…c’est souvent les Maîîîîîîtres occidentaux qui monnaient leur sagesse qui vous le diront.

Je ne me suis jamais sentie mal à l’aise en les écoutant durant une méditation ou lorsque je dessine.

Alors je persiste…et je partage avec vous cette page fabuleuse où j’ai trouvé plein d’informations sur les MANTRAS : des sons, des traductions, des vidéos! 

Et puis si vous avez besoin de faire le plein d’énergie, reliez vous à Tara  avec ce mantra altruiste  qui libère de la peur, de la souffrance et qui rétablit la vérité dans l’être…

telechargement

Tara, celle qui fait passer le guet…

Dans l’une de ses existences antérieures, alors qu’elle était la princesse Lune de sagesse, Tara fit cette promesse : « Dans toutes mes vies le long du chemin, je jure de renaître en tant que femme et je m’éveillerai dans un corps de femme. » Tara est la manifestation féminine du Bouddha de la compassion  née d’une larme qu’il versa à la vue des souffrances humaines.

 

 Chanter, écouter son mantra accompagne le deuil.

Les émanations de Tara sont multiples, dotées d’attributs spécifiques. La Tara originelle, Syama Tara, est de couleur verte et représente l’action compassionnelle de tous les Bouddhas. Elle protège contre les huit grands dangers du monde et les obstacles à la pratique spirituelle. Tara blanche, ou Sita Tara, symbolise la longévité, la guérison et la protection.

 Le mantra de TARA : Om Tare Tutare Ture sat guror ayush punyam jnanam pushtim kuruye svaha

  • Om représente notre corps-parole-esprit transformé en Tara.
  • Taré libère du samsara, le cycle de l’insatisfaction et de la souffrance
  • Tuttaré délivre des 8 peurs : lions, éléphants, feu, serpents, voleurs, chaînes, inondations et démons qui correspondent aux 8 dangers : orgueil, colère, jalousie, avarice, fausses idées, attachement, doute et illusion.
  • Turé délivre des maladies physiques et mentales, de l’esprit faible et perturbé et des mauvaises actions qu’il génère, de la souffrance mentale.
  • Soha signifie établir solidement la racine du chemin dans notre cœur.

 

 

La puissance des mantras, pourquoi les chanter?

Ré-ecouter cette émission avec une spécialiste des mantras sacrés.

Sofia Stril-Rever, est indianiste et interprète du Dalaï-lama dont elle a recueilli «l’Appel au monde » au Seuil en 2011 et «l’Autobiographie spirituelle» aux Presses de la Renaissance en 2009. Au monastère de Tatsang Ling en vallée de l’Eure, près de Paris elle anime des retraites de Kalachakra, enseigne le Mantra Yoga et donne des récitals de mantras sacrés

 
http://www.franceculture.fr/player/export-reecouter?content=8e19a09d-147b-11e2-a7b7-782bcb76618d

 ===

La Tara verte est particulièrement connue pour sa puissance à surmonter les situations les plus difficiles, donnant la protection contre tous les dangers et apporter la délivrance

Tara-Verte-21

MEDITATION NETTOYAGE DES CHAKRAS

Avec TARA LA VERTE

 

 Asseyez vous ,   fermez vos yeux, laissez vous descendre à l’intérieur de vous-même ,  là où le divin réside en vous , 

Respirez lentement et tranquillement,  laissez votre respiration aller à son rythme , doucement , permettez à tous vos muscles de se détendre

Appelez Tara la verte sous la protection de laquelle vous vous laissez aller

 

LOTUS 

Visualisez une immense fleur de lotus irradiant de lumière sur laquelle vous êtes installé confortablement , le tout dans une bulle de lumière dorée et verte :

Sentez cette énergie chaleureuse tournoyer autour et en vous ,

Nous sommes maintenant prêts à commencer notre méditation

 +++

Ressentez et voyez cette chaleur verte de guérison émaner de vous… émaner dans votre aura… Et se répandre autour de vous…Vous allez voir apparaître une fleur de lotus qui descend au-dessus de votre tête… une fleur de lotus de couleur verte et rose… A chaque expiration, elle s’épanouit au-dessus de votre tête… Ces pétales sont épanouis…

 Puis vous allez visualiser une petite flamme de feu se détacher du cœur de la fleur… telle un pétale qui vient se déposer sur votre front et vous illuminer de son énergie,de sa sagesse et de sa grande connaissance de la vie.

Puis, visualisez une sphère de lumière dorée et verte vous entourer. Ressentez sa vibration… sa chaleur…

Visualisez, maintenant, chacun de vos chakras en partant du Chakra de la Base jusqu’au Chakra Couronne. Voyez les, un à un s’illuminer d’une couleur dorée  et verte très vives, des couleurs vivantes, vibrantes , jetant des éclats dorés ou verts  sur leur passage. Cette lumière reste dans vos chakras, voyez la devenir de plus étincelante.

Puis visualisez une boule de lumière posée sur un lotus doré  à quelques centimètres au dessus de votre tête. Amplifiez à chaque expiration cette boule qui devient de plus en plus irradiante. Restez dans cet état et cette visualisation quelques instants.

Puis à l’aide de votre souffle, redescendez cette boule de lumière, chakra par chakra jusqu’au chakra racine. Le 3ème Œil, la Gorge … Le Cœur… Le Plexus Solaire… Le Hara… Le Chakra de la Base … Observez le nettoyage qui s’opère durant la descente des énergies

Puis visualisez la descendre à quelques centimètre sous le périnée. Rester dans cet état quelques instants. Puis laissez parcourir vos jambes de cette lumière entre nouée avec l’énergie ,de la relier à cette énergie Terre, à cette énergie verte et dorée, à cette énergie verte de guérison, la vie est en vous… vous ressentez la vie… qui parcourt vos veines… votre organisme… et qui vous alimente…Restez un moment connecté à cette énergie vie.

Petit à petit votre lotus  de lumière disparaît et vous reprenez conscience du monde qui vous entoure  doucement, tranquillement… à votre rythme…, remerciez tara la verte pour ce beau voyage et pour sa protection

 

Source >>

La vibration et la matiére

 

L’univers est vibratoire, la matière semble être structurée par certaines fréquences émises par ce que les physiciens appellent la Matrice.  L’univers est composé d’atomes. Chaque atome est constitué de particules (neutrons et protons, électrons…) qui vibrent créant  une onde, et cette « vague » nous la percevons avec nos sens humains en tant que forme, matière, lumière ou son.

Dans les années 1960 et 70, l’ingénieur suisse et médecin Hans Jenny a effectué des expériences en utilisant les fréquences sonores sur différents matériaux tels que l’eau, le sable, la limaille de fer… Le Dr Jenny plaçait le matériau sur une plaque de métal fixée à un cristal oscillateur, qui était commandé par un générateur de fréquence capable de produire un large éventail de vibrations. Il a ensuite filmé et photographié ce qui est arrivé sur la plaque.

cymforms.jpg

Il a inventé le terme Cymatics (l’étude des phénomènes de forme d’onde), qui est dérivé du grec «kyma» qui signifie «vague». Ainsi, la  vibration-son modifie la matière particulaire. Une vibration produite n’importe où près du corps humain va créer un changement physique dans l’organisme et de ses champs électromagnétiques. Si le corps, comme tout le reste de l’univers vibre,  quand nous sommes malades, il ne le fait pas  au rythme naturel. Des mantras scandés  pendant la méditation seraient une forme de thérapie de par la musique autoproduite. Des produits chimiques qui seraient libérés auraient un effet curatif dans le corps, et affecteraient la façon dont nos tissus vibrent simultanément.

Mantras

Un mantra est un son sacré qui, lorsqu’il est récité ou chanté de façon répétitive, peut apporter une connexion vibratoire avec certains aspects de l’énergie du corps subtil, moi supérieur, ou l’esprit. Le mot mantra sanscrit comprend le mandat de la racine « de penser » (également en manas « de l’esprit») et le -tra suffixe, des outils ou des instruments de désigner, par conséquent, une traduction littérale serait «instrument de la pensée ».

aumLe mantra le plus connu est sans doute le «om», «ohm» ou «aum».

La syllabe « OM » est d’abord décrite comme englobant entité mystique dans les Upanishads. Les hindous croient que la création a commencé, le divin, qui englobe tout conscience a pris la forme de la première et originale vibrations manifestant comme son « OM ».

Avant le début de la création, il était « Shunyākāsha », le vide ou le vide.

Shunyākāsha, qui signifie littéralement « pas de ciel », est plus que le néant, parce que tout existait alors dans un état latent de potentialité. La vibration de « OM » symbolise la manifestation de Dieu dans la forme, il est le reflet de la réalité absolue, sans commencement ni fin, et d’embrasser tout ce qui existe.

Le mantra « OM » est le nom de Dieu, la vibration suprême.
Lorsqu’il est pris lettre par lettre, A-U-M représente l’énergie divine (Shakti) unie dans ses trois aspects élémentaires: Bhrahma Shakti (création), Vishnu Shakti (conservation) et Shiva Shakti (la libération et / ou la destruction). [Wikipédia]

Dans l’Egypte ancienne, Athènes et Rome, par exemple, le son a été comprise comme la force créatrice fondamentale de l’univers. Vous trouverez connaissance de ce dans les textes sacrés de différentes traditions. Par exemple, dans le livre de la Genèse, il est écrit «Et le Seigneur dit:« Que la lumière soit « et dans l’Évangile selon saint Jean, est la déclaration« Au commencement était le Verbe »– la création de la univers se produisant à travers le son.

Les mantras peuvent être utilisés pour résonner et harmoniser les chakras, en commençant par voix basse à la base, se déplaçant à travers les demi-tons au cœur, et des aigus à la couronne.

Cette vidéo en le résumé vibratoire.

 

108…Abondance, guérison, paix…Amour

La dernière adresse à la mode?  Non non… Il s’agit du nombre de fois qu’il convient de dire (écouter) un mantra pour espérer obtenir un résultat.

Pourquoi 108 répétitions de mantra ?

Dans les Upanishads il est dit qu’une personne respire 21′600 fois par jour. Ce nombre est divisé en deux parties, le jour et la nuit. Ainsi, pendant le jour, on respire 10′800 fois et la nuit 10′800 fois aussi.

La répétition de Mantra, idéalement, devrait se pratiquer mentalement à chaque respiration, Mais il n’est pratiquement pas possible de chanter le nom de Dieu durant chaque respiration. C’est pourquoi il faudrait le chanter au moins 108 fois.

Il est dit que chaque fois que l’on chante un mantra, ses fruits sont multipliés par 100. Ainsi, répéter le mantra 108 fois est en réalité égal à 10′800 fois…

1, 0 et 8

Dans la symbolique des chiffres :
1 représente Dieu ou l’Unité,
0 représente le vide ou l’accomplissement de la pratique spirituelle,
Et 8 représente l’infini ou l’éternité.

Un mantra pour un but 

L’essentiel demeure dans la sincérité de celui qui prie, sa dévotion, son implication émotionnelle et sa qualité d’attention.

 

  • Om Namo Bhagavate Vasudevaya — Libération (écouter >>) une merveille 🙂

Je l ai choisi pour accompagner ma mère pour son passage

 

  • Om Shreem Mahalakshmiyei Namaha —Abondance 
  • Om Kama Pujitayei Namaha — Amour inconditionnel
  • OM GAM GANAPATAYE NAMAHA SHARANAM GANESHA
    apporte la joie, le bien être, enlève les blocages