En phase avec la Lune

Lien vers un calendrier lunaire >>

– La Lune croissante –

La Lune est croissante quelques minutes après l’heure de la Nouvelle Lune, jusqu’à l’heure de la Pleine Lune. Lorsqu’un fin croissant apparaît sur sa droite, même s’il est très mince, nous pouvons commencer à utiliser son énergie dans notre travail magique.
Elle est en progression journalière et passe par différentes phases qui sont : le premier croissant, le premier quartier, la Lune gibbeuse (« bossue ») croissante.
Cette transformation se déroule sur environ deux semaines.

Cette phase de progression est idéale pour les rituels qui attirent quelque chose vers nous: chance, amour, amitié, prospérité, guérison ou toutes les choses à « tirer vers le haut ». En somme, toutes les choses que l’on souhaite accroître. En ce sens, c’est également un moment propice pour les commencements. Notre volonté et l’énergie consacrée à la réalisation de nos projets vont s’amplifier en même temps que la Lune grandit.
Soyez vigilent concernant le démarrage des longs rituels (neuvaines de guérison par exemple) pour qu’ils coïncident avec le premier croissant, afin qu’ils s’achèvent en Lune gibbeuse ou mieux en Pleine Lune pour un résultat optimal. Ne jamais dépasser la Pleine Lune pour ce type de rituel, vos efforts seraient réduits au néant.

static1.squarespace.com

 

– La Pleine Lune –

La Pleine Lune est généreuse et amplifie tous nos rituels. Son énergie est maximale.
Par contre, notez avec précision l’heure à laquelle elle est totalement pleine, car la minute suivante, elle décroît. faites attention aussi à vos sources d’information afin de savoir si l’heure indiquée est UTC (temps universel) ou HF (heure française). En fonction de ces informations, vous aurez ou non à rectifier l’heure en fonction du lieu où vous habitez. Commencez vos rituels en Pleine Lune un peu avant son heure (en fonction de la durée du rituel que vous allez faire). Sachez qu’au moins douze heures avant qu’elle ne soit pleine, sa croissance est de 99%, ce qui vous laisse le temps d’agir.

Cette phase de la Lune est idéale pour tous les rituels. C’est le moment choisi pour consacrer, purifier et charger les outils, pierres et bijoux.
Se tenir13260123_1763428810567686_5564948307591278286_n soi-même dehors sous la Pleine Lune a un effet boostant. Pour ma part, j’aime boire un thé avec elle, en l’admirant. Ce rechargement est très salutaire aux magnétiseurs et aux guérisseurs. N’oubliez pas. Même si vous ne la voyez pas depuis votre fenêtre, elle est là et son énergie agit.
[…] cette grande dame porte différent nom chaque mois et certains rituels sont plus appropriés selon une période précise. Mais sa générosité nous aide quel que soit son nom du moment.

 

– La Lune décroissante –

La Lune est décroissante à la suite de la Pleine Lune pour disparaître totalement à la Nouvelle Lune.
Sa décroissance s’opère en plusieurs phases : Lune gibbeuse (« bossue ») décroissante, dernier quartier, dernier croissant.
Cette transformation se déroule sur environ deux semaines.

Cette phase de dégression est la phase idéale pour les rituels de bannissement : chasser les mauvaises habitudes ou les idées négatives ; se défaire de ce qui nous empêche d’avancer pour pouvoir repartir sur de meilleures bases, saines et purifiées, lors de la prochaine Lune croissante. C’est une Lune de transition vers le renouveau.

Dans le domaine de la guérison, cette Lune est parfaite pour apaiser les crises d’eczéma, les poussées de boutons, faire baisser les fièvres.

 

– La Nouvelle Lune –

La Nouvelle Lune est une phase très particulière. on ne la voit pas, ou on la distingue à peine, et pourtant son énergie est très présente et très puissante.

C’est une Lune propice aux arts divinatoires : tarots, runes, pendule, etc.
C’est le moment idéal pour s’autoriser une pause et en profiter pour faire le point sur les prochaines décisions à prendre et la façon dont on va mener le prochain cycle lunaire.
En résumé, méditation et quête de visions sont appropriées.

On dit depuis toujours dans ma famille que tout ce qui est entrepris lors de la Nouvelle Lune (et surtout les séances de magnétisme curatif) est voué à l’échec voire à l’obtention du résultat inverse. Mieux vaut donc s’abstenir ces jours-là, même pour rendre service à quelqu’un qui souffre, d’entreprendre toute séance de soin, ou de préparer des huiles, ou toute autre action similaire.
Si une personne venait réclamer votre aide un jour où vous ne pouvez agir, profitez de ce moment pour lui enseigner la méditation, l’introspection.

NB : de même que pour la Pleine Lune, renseignez-vous sur l’heure exacte de la Nouvelle Lune, car la minute suivante, elle est à nouveau en phase de croissance. Et n’oubliez pas que les heures qui précèdent la Nouvelle Lune, celle-ci diffuse déjà son énergie.

CALENDRIER LUNAIRE EN LIGNE 

Source : Almanach des Sorcières,  Editions Contre-Dires via l’Antre ciel et terre. 

http://fr.tutiempo.net/toulon.html

 

 

Publicités

4 réflexions au sujet de « En phase avec la Lune »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s