Pépins de pomme & savoirs ésotériques

Mabon coïncide avec la récolte des fruits.
Les pommes et les pommiers figurent abondamment dans l’ensemble des mythologies, en rapport avec l’acquisition du savoir et l’entrée dans un autre monde
.
Dans l’histoire d’Adam et d’Eve, la consommation d’un fruit de l’Arbre de la connaissance du bien et du mal envoie le premier homme et la première femme dans un ailleurs, au-delà des portes du jardin d’Éden.
Dans la légende arthurienne, Avalon, parfois appelé l’île aux pommes, est une partie de l’Autre monde celte.
Dans ce charme, vous utiliserez les pépins de pomme pour aller dans le royaume de la magie et obtenir un savoir ésotérique en vue d’aider à votre développement spirituel et d’améliorer votre savoir-faire magique.
Un message est caché dans la pomme. Coupée en deux à l’horizontale, elle révèle un cœur en forme d’étoile à cinq branches, symbole de l’humanité et des cinq éléments sacrés.
En tant que pentagramme, l’étoile représente l’esprit, dessiné dans un cercle,
en tant que pentacle, elle représente la planète Terre.
Comme l’esprit est l’élément réunissant toutes les choses et comme beaucoup de magiciens honorent la terre sacrée, le pentacle est très apprécié parles sorcières.
split_10
Si vous voulez acquérir le savoir des sages, fabriquez ainsi un talisman en pépins de pomme.
Ingrédients
– Une bougie noire longue de 15 à 20 cm
– Allumettes ou briquet
– Une pomme et ses pépins
– Un couteau aiguisé
– Un sachet blanc carré de 5 cm à lanières
– Une cordelette fine longue de 60 cm
En l’intégrant dans vos célébrations, travaillez dans un cercle tracé dans les règles :
Allumez la bougie, en disant:
« Vieille femme des pommes
Qui attends avec ta faucille
Donne-moi le courage
De mieux te connaître. »
Coupez la pomme horizontalement en deux, puis placez tous les pépins dans le sachet et accrochez-le autour de votre cou.
Mangez une moitié de la pomme et fermez les yeux.
Imaginez que vous marchez dans un verger de pommiers.
Dans son centre pousse un vieil arbre, sous lequel se tient une vieille femme.
Approchez-vous d’elle et répétez les deux dernières lignes de l’incantation que vous avez récitée.
Observez attentivement tout ce qu’elle fait et dit.
Quand elle a terminé, revenez de votre voyage intérieur et retournez dans le cercle.
Enterrez dehors l’autre moitié de pomme,
Portez le talisman de pépins de pomme pendant un cycle lunaire, tenez un journal des rêves et notez toute « coïncidence » survenue autour de vous – c’est à vous d’interpréter ces symboles et leur signification.
Publicités

Bougies : couleur et flamme (Bougies I)

La magie de la bougie est l’une des formes les plus simples de réalisation des sorts.
Considérée comme une magie positive, c’est une méthode qui ne nécessite pas beaucoup de fantaisie rituelle ni de coûteux accessoires cérémoniels.
En d’autres termes, n’importe qui avec une bougie peut jeter un sort.
C’est ce que nous faisons tous, sans le savoir pour un anniversaire, une cérémonie religieuse, une prière…nous lançons un vœux à l’Univers, et la bougie cierge ou lampion et un vecteur entre nous et lui.
D’un point de vue symbolique et spirituel, les cierges évoquent la lumière des étoiles et le lever du soleil, le retour de la lumière .

LA BOUGIE 
La plupart des praticiens des systèmes magiques vous diront que, comme beaucoup d’autres aspects de la vie, la taille n’est vraiment pas importante. En fait, les bougies vraiment grandes peuvent être contre-productives. Typiquement, une bougie courte  ou une bougie votive travaillent le mieux. Dans certains cas, un sort peut appeler un type spécifique de bougie, comme une bougie de sept jours ou une bougie chiffre, qui peut représenter une personne particulière. Une des bougies les plus populaires, croyez-le ou non, est en fait les petites bougies ménorah qui sont vendus par la boîte dans la section kascher de l’épicerie.

Elles ne mesurent que 6 cm,  fines, blanches (on trouve parfois des boites contenant diverses couleurs) et sans parfum (j’en trouve des boites de 44 autours de 5 euros dans les supermarchés).

Vous devriez toujours utiliser une nouvelle bougie pour le travail de sortilège. N’utilisez pas de bougies « profanes », celles que vous avez brûlées sur la table du dîner ou dans votre salle de bain…. Lorsqu’une bougie est brûlée, elle capte les vibrations des choses qui l’entourent – en d’autres termes, une bougie usée est déjà entachée de vibrations et entraînera donc un résultat magique négatif ou inefficace.

bougies-d-offrandes

LA COULEUR

Concernant les couleurs, vous trouverez une littérature abondante sur le web.  Typiquement, les correspondances de couleur pour la magie de bougie suivent la symbolique des couleurs (reprise dans la litho-thérapie, les chakras etc…).

Dans beaucoup de traditions païennes, il est acceptable d’utiliser une bougie blanche à la place de toute autre couleur….et le noir n’est pas « malsain » (je dis ça pour la vendeuse un brin limité de la librairie éso de mon quartier  😀 )

  • Rouge: Courage et santé, amour sexuel et luxure
  • Rose: Amitié, amour doux
  • Orange: Attraction et encouragement
  • Or: Gains financiers, entreprises, raccordements solaires
  • Jaune: Persuasion et protection, guérison
  • Vert: gain financier, abondance, fécondité
  • Bleu clair: Santé, patience et compréhension. Pour la dévotion, pour obtenir des dons et la connaissance des initiés
  • Bleu foncé: Dépression et vulnérabilité
  • Noir : bannissement
  • Blanc: Protection et purification, vérité ..


J’y reviendrai plus amplement en complétant avec l’accord vibratoire des jours, Saints et directions de prédilection

 

magie-des-bougies

LA FLAMME

 

La simple observation de la flamme de votre bougie va vous renseigner sur l’efficacité de votre rituel.

  • haute et brillante : lieu est idéal pour faire un rituel ou une demande.
  • difficulté à l’allumer : des énergies négatives sont en place.
  • une petite flamme qui a du mal a prendre: il faut faire un nettoyage de lieu.
  • la flamme tourne dans le sens inverse des aiguilles d’une montre: perte d’énergie.
  • dans le sens des aiguilles d’une montre: présence d’un entité supérieure.
  • prend une couleur bleutée: cela signifie une grande spiritualité.
  • vacille: annonce un changement de situation. (hors courant d’air)
  • pointe directement vers le ciel : Cela indique que les entités supérieures sont auprès de vous et vous surveillent ainsi que votre rituel.
  • Si une mèche de bougie se divise ou déchire la flamme: cela annonce un décès dans la maison.
  • Si la flamme d’une bougie s’étend et crépite: c’est qu’un esprit est présent, un proche, ou guide a qui vous pensez , qui vient vous apporter un message.

A vous de déchiffrer.

 

PROCHAINEMENT

 

Chéri-e, où est mon pentagramme ?

Lu ailleurs, partagé ici.
 

Le rituel mineur du pentagramme.
Si il y a bien, dans l’héritage que nous a laissé la Golden Dawn, une des sociétés initiatiques anglaises les plus influentes sur la magie actuelle, un rituel de bannissement cool à utiliser, c’est bien le rituel mineur du pentagramme. Très simple à exécuter, il permet de bien ouvrir et clore n’importe quel autre rituel. J’en donne ici un version un peu custom, mais elle marche plutôt bien, je l’utilise comme ça, et j’ai pas encore perdu mes cheveux.

golden
On commence par la croix Qabalistique

En se tenant au centre de la pièce, face à l’Est: on prend une dague d’acier dans la main droite (ou simplement l’index et le majeur de la main droite, ça marche aussi). Toucher le milieu de son front et dire: ATAH (tu es) Toucher le hara (bas ventre) et dire: MALKUTH (le royaume) Toucher l’épaule droite et dire: Ve-Geburah (et le pouvoir) Toucher l’épaule gauche et dire: Ve-Gedulah (et la gloire) Joindre les deux mains sur le cœur et dire: LEOLAM AMEN

On avance ensuite à l’Est, et on trace dans l’air avec la dague (ou les doigts, petits cochons) le pentagramme de bannissement de l’air, on pointe le doigt ou la dague au centre de ce Pentagramme, et on dit YEHOVA. (Mais on le dit genre, bien fort hein… comme quand on appelle un pote au loin.)

Le bras toujours tendu, on se tourne vers le Sud, on fait tout pareil mais avec le pentagramme du feu, et on dit ADONAÏ.

On se dirige vers l’Ouest, tout pareil avec le pentagramme de l’eau, et dire AHIH

Puis on se dirige vers le Nord, là, même chose avec le pentagramme de la terre, et on dit merci qui ? Merci Jaquie et Michel… à non, pardon, on dit AGLA

AGLA est l’acronyme, de « ATAH GIBOR ( LE-OLAM ADONAI ») qui veux dire « Tu es puissant dans les siècles des siècles, O Seigneur Dieu ». Si vous vous sentez de dire tout ça à la place, faites vous plaisir.

Ensuite on retourne au centre, face à l’Est, bras étendus en croix, et on dit:

Devant moi, RAPHAËL Derrière moi, GABRIEL à ma droite, MICHAËL A ma gauche, AURIEL Autour de moi, brillent les Pentagrammes au dessus de moi, brille l’Etoile à Six Branches.

On se refait la Croix cabalistique pour de clôturer le rituel.

via CHERIE, OU EST MON PENTAGRAMME ? — LES SEPT SCEAUX

 

images (1)

 

Et je vous invite à donner un petit coup d’œil par ici >>
Bonne lecture

 

Penta3

23. Un message ?

23, c’est le nombre d’articles que j’ai en »brouillon » sur ce blog.
C’est le jour d’anniversaire de ma fille.
C’est aussi le jour d’anniversaire de mon fils.
Et tous deux sont nés le 23 juillet. Le même mois d’ailleurs. Le 23 juillet, tous deux.
Que de 23! En ce jour de pleine lune rouge, y verrai-je enfin clair?
Que signifie ce 23?

Signification du nombre 23

Description générale : Nombre harmonieux favorable à la réussite . Apporte une protection et des appuis dans les entreprises. Le travail et la persévérance sont généralement récompensés par le succès et parfois par la popularité.
Le 23 peut aussi apporter des changements, comme un voyage, mutation, déplacement ou déménagement qui seront constructifs et favorables au porteur de ce nombre. Enfin ce nombre évoque aussi l’énergie physique , l’autorité juste, et un certain attrait pour l’aventure.

Amusant. Mes enfants sont nés ailleurs, sur une île du bout du monde. Pour faire partie notre famille, ils ont traversé la planète et changer radicalement de vie! Et oui,  ce grand voyage leur a été favorable. Il leur a offert un avenir en grand. Une chance qu’ils ont saisie avec brio.

Le 23 est avant tout un 5, symbole du changement perpétuel, du mouvement, de l’évolution  (de l’homme et de sa position cosmique ) mais néanmoins dans un climat assez instable. Car le 5 apporte sur son passage de nombreuses opportunités qui ont dut mal à nous laisser indifférent quand cela se présente. On aurait à tendance à tout saisir sans réfléchir par pure impulsivité qui peut plus tard aboutir à une déception. Et le 23 (le 2) préconise de saisir l’opportunité après la réflexion surtout avant l’été.
Le 23 est largement imprégné  est le meilleur des 5, surtout sur le plan de la chance, des contacts et de l’évolution en général…  
Regardons plus près sa composition, Du 2 (attente, réflexion, prudence, collaboration féminines, sensibilité…) puis du 3 (Communication, chance, intellect, vie sociale…).
C’est une association de nombre qui apporte la chance en général, surtout pour tout ce qui concerne le mouvement, les déplacements, le changement.
Pour résumer :
Changement – Evolution certaine en positif – tout va assez vite pour ce 5 – Opportunités nombreuses en tous domaine – appuis féminins – Evolution de carrière et notoriété possible. Attention de ne pas allez trop vite dans la besogne….

23:23

Alors avec mes deux enfants du bout du monde, je m’empare de ce symbole 23:23
« On » veut attirer mon attention sur le chiffre 23 multiplié par sa propre force, c’est-à-dire multiplier par 2. Le chiffre 23 présent à deux reprises symbolise le changement dans votre sphère professionnelle qui est couronné par le succès. Si vous avez un travail que vous aimez, vous verrez vos efforts et votre persévérance récompensés et si vous n’avez qu’un job alimentaire, il est temps de faire un changement de carrière car ce chiffre 23 multiplié par lui-même amplifie vos chances de réussites dans un nouvel emploi ou une nouvelle entreprise. Vous aurez l’énergie nécessaire pour entreprendre vos nouveaux projets touchant à la sphère professionnelle mais aussi à un déménagement ou à un voyage.

Soyez attentif à ce chiffre.
S’il se manifeste dans votre vie sous la forme de l’heure double 23:23, c’est que le temps est favorable pour réaliser cette ambition.

les lunes bleues du var

 

L’alphabet des Sorcières, le Theban

Voici un script que je n’ai encore jamais utilisé.
On dit de lui que les  sorcières l’utilisent pour coder leurs écrits dans leurs grimoires. A l’heure des portes blindées et des grandes villes anonymes, est ce encore nécessaire?
Quoique…l’état d’urgence qui s’installe, les intégrismes et les polices de la pensée se faisant de plus en plus nombreuses, il se peut que l’usage d’un tel alphabet codé (re)devienne au gout du jour.
Mais plus celui-ci, forcement : toute la toile le connait 🙂

« Cet alphabet a fait son apparition pour la toute première fois dans les « Trois livres de la philosophie occulte » de Cornelius Agrippa, édités en 1531, et dans les écrits de Johannes Trithemius : « Polygraphia », en 1518. ../… Certaines sources affirment que son nom, « Theban » proviendrait du fait que ce script ait été élaboré par Honorius de Thèbes, mais peu d’informations sont disponibles afin de vérifier cela… C’est également la raison pour laquelle on trouve parfois ce script sous le nom de « Runes d’Honorius »…

 

Aujourd’hui, on s’en sert principalement pour noter des inscriptions sur des talismans ou pour orthographier des termes magiques.

L’avantage de cette écriture est l’existence d’un égrégore autour d’elle, d’une puissance importante due à son utilisation depuis des siècles, accentuant ainsi le pouvoir de vos mots par son utilisation.  Utilisé en magie depuis des siècles, il est possible dans ce cas précis de l’employer afin de formuler une phrase précise à inscrire sur un talisman.

Exemple : « Que ce talisman protège ma maison des entités maléfiques ».

imaging (2)

Cette table de conversion va vous permettre de créer vos propres talismans.

mais il y a plus simple encore : la conversion en ligne : https://www.discoverfonts.com/font/theban.aspx

 

A vous de jouer !

 

et …

 

 

 

 

Le Roi intérieur (principe solaire) via ASTRaum

Un article écrit ailleurs, mais que je souhaite voir ici pour enrichir ma section symbolisme. On va pas plagier le meilleur pour donner le pire 😀 (ça vous donne une idée de l’influence pater-solaire que j’ai intégré 😉  )

lion-2016

«Symbole du père, le Soleil est le symbole du principe générateur masculin et du principe d’autorité, dont le père est la première incarnation; il est aussi celui de la région du psychisme instaurée par l’influence paternelle avec le rôle du dressage, de l’éducation, de la conscience, de la discipline, de la morale. » Le Soleil […]

via Le Roi intérieur (principe solaire) — ASTRaum

Talismans, symboles : de quoi décorer vos bougies

Le Dieu de la Guerre dans le Soleil: source de force et de pouvoir, il donne vitalité et protection dans les querelles. Le signe de Mars au centre du Soleil permet d’obtenir victoire dans toutes les situations.

Le Sceau de Salomon, le Soleil, le chiffre « 7 », le Trèfle à quatre feuilles, la Croix Crochue et le Fer à cheval sont tous des talismans procurant la « Bonne Chance »

La Croix de Vie et le Soleil sont des symboles d’amour et de chance en amitié. Aussi présent, le chiffre « 6 » pour Vénus, la Déesse de l’Amour et de la Fertilité.

Le « Talisman Universel » agit durant toute l’année et convient à tous. Chaque signe du zodiaque est dans la protection et sont influencés les uns par rapport aux autres.

Le Deux de Pique, le « 7 », le Trèfle à quatre feuilles et le Fer à cheval sont tous des mascottes fidèles de ceux qui sont fervents des jeux de hasard.

La Croix Latine, et le Sceau de Salomon seront d’une grande efficacité pour la protection contre les ennemis et les ondes négatives.

Les pentacles de l’abbé Julio

adonaiAdonaï

Notre Dieu est le Dieu qui a puissance de nous sauver, et c’est au Seigneur des Seigneurs qu’il appartient de dompter la mort.

Ce signe sert dans un grave péril,

  • en danger de mort,
  • dans la désespérance,
  • quand on est abandonné de tous ou
  • dans le dénuement complet.

Triangle Divin

Triangle DivinC’est le cycle d’une vie bien employée : qui l’a accompli n’a plus besoin de revenir ici-bas pour expier, à moins d’être missionné pour ses frères.
Ce pentacle défend contre les Mauvais Esprits de la Terre, de l’Au-Delà et des Enfers.
Il nous aide à obtenir une grâce ardemment désirée, comme, par exemple,

  • celle d’un heureux mariage,
  • du choix d’un état de vie,
  • d’un bon examen,
  • d’un succès de fortune,
  • de la réussite dans une affaire importante,
  • ou en cas de maladie grave.

 

sceau de salomonLe « Sceau de Salomon » est l’un des plus puissants Talismans de protection parmi tous ceux qui existent. En effet,il agit comme un véritable bouclier contre

  • toutes les maladies,toutes les influences nocives,
  • les ennemis cachés,
  • les envoûtement,
  • les malédictions,etc….

Pour aller plus loin >>

Les sigils

Un Sigil est un glyphe ou un symbole qui possède une signification mystique ou magique. Construits sur base de lettres d’alphabets vulgaires, sacrés ou

SigilVenus.JPG
Sigil Venus

personnels, les lettres sont combinées en un glyphe  simplifié destiné à exprimer la volonté magique que l’on désire actionner.

Les sigils fonctionnent en utilisant directement l’inconscient, cette puissante matrice de la volonté magique. Ainsi, le travail par les sigils permettrait  de se connecter, par voies des symboles, à l’inconscient & de fonctionner de manière subliminale.
Le fondement théorique de nature subliminale des sigils peut se retrouver dans les œuvres de Jung & de Freud : la barrière entre le conscient & l’inconscient est supprimée & toutes les pensées & impressions non logiques peuvent alors remonter à la surface & aider le magicien dans la projection de sa volonté dans son travail magique. A vous de les créer . Pour aller plus loin >>

f02d142ac1033a2331baeecb5520e5ef

Magie runique : Talisman & Runes Liées

Les runes ont dans un premier temps servi de moyen divinatoire, puis elles ont évoluées vers la forme d’un alphabet (voir Les Runes : Origine & Usage).

 

C’est grâce à  cette nature symbolique intrinsèque qu’elles peuvent être utilisés dans une optique de magie opérative.

Ce site vous propose tout un tas de combinaisons (comme ci dessus) …

N’hésitez à créer les votre à partir du symbole de chaque rune

Pour aller plus loin >>

et tant d’autres…

4642df79fe5c467815181f8eb0a518d0

 

 

Voir ce lien >>

 

 

c89c9fb9e959cbf2c06f716769068c53

)O(

bougies Déesse

 

Les travaux du lundi

Vos charmes relevant de l’énergie féminine se feront un lundi
Ils concerneront : le subconscient, la guérison, les émotions, l’amour, la spiritualité, la cicatrisation des blessures, les enfants, les petits animaux,
Les mystères des femmes, le côté féminin des hommes, des mères, des sœurs, des femmes…

HANIEL-PIERRE-DE-LUNE-1

 

Déesses : Luna, Séléné, Artémis et Hécate ,Cybèle, les vierges noires, IdaErzulie

Encens: Myrte

Parfums: pavot blanc, rose blanche,  jasmin, ylang ylang…

Couleur du Jour: Argent, Gris, Blanc

Bougie: Blanche

Les sortilèges du lundi amélioreront   la créativité, la perspicacité, les liens affectifs, les liens à la nature et les efforts dédiés à la déesse .

course_opt
les lunes bleues du var

Un charme de lune montante la réussite et le succès

Dimanche, lune montante en gémeaux. Je ne pouvais pas laisser passer cela.

L’énergie de la lunaison GEMEAUX apporte succès succès dans les apprentissages, les négociations.

On va pas se priver!

Pour commencer, le matériel : bougie et papier jaune, encre verte, dorée, orange…le symbolisme des couleurs est respecté.
Côté plantes, on choisira du laurier (réussite, force) de la verveine pour la puissance et la prospérité et de l’aigremoine, pour les promotions!
Des huiles essentielles pour accélérer le processus (orange), lui apporter chance ( néroli) l’amplifier et le décupler (ylang ylang) et voilà : tout y est.

IMG_20170528_075755682

Poursuivons…La pétition. La demande sera inscrite 5 fois (vous savez pourquoi) sur un papier jaune, le nom du pétitionnaire au centre, avec la mention ici et maintenant. J’y ajoute quelques cheveux du pétitionnaire et une rune sur une feuille de laurier, 5 gouttes d’une huile de ma composition.

IMG_20170528_080328263

La bougie : oindre avec le mélange d’huiles essentielles, mettre les plantes réduites en poudre dessus. Puis placé sa bougie sur la pétition et c’est parti.

IMG_20170528_080754217

Toute ces étapes sont réalisées au calme, en visualisant le résultat.  A vous de jouer.

Succes 😉

course_opt

 Imbolc, préparer le retour de la lumière

 

Le sabbat d’Imbolc aura lieu le 2 février. La nature commence à reprendre ces droits en laissant place à la lumière, et Imbolc annonce les premiers signes du printemps. En attendant le retour du soleil au printemps, la nature se purifie, favorisée par le froid intense. C’est une fête joyeuse tournée vers le retour du soleil, et l’on allume de nombreuses chandelles en son hommage. C’est un festival de lumière lié à l’élément feu, et il est dédié à la déesse celte Brigid.
Imbolc est aussi un moment  idéal pour faire le ménage, se débarrasser de choses dont on n’a plus envie ; il est dédié aux purifications et exorcisations.
C’est le meilleur moment pour poser les nouveaux projets, les nouveaux objectifs. C’est l’heure des bonnes résolutions qu’on met en terre pour qu’elles puissent germer puis s’épanouir dans les sabbats suivants.
Il s’agit d’observer où on en est et de profiter de la renaissance progressive de la nature pour laisser naître les potentiels de l’année en cours. Imbolc nous montre que tout est à nouveau possible, après avoir fait son introspection au coeur de l’hiver.

 

Imbolc, (2 février en 2017, soit le mois d’anagantios selon le calendrier de Coligny), qu’on appelle aussi Ambivolcios (celtique ancien), est présidé par Brigantia, qui correspond à l’irlandaise Brigit, fille et mère du Dagda. Par ses attributions (patronne des poètes, des médecins et des forgerons avec un aspect guerrier) elle participe des trois fonctions celtiques. Elle correspond à la nouvelle lune, ascendante. Elle est une déesse vierge mais cela n’a rien à voir avec la conception chrétienne, triste et réductrice de la virginité, car elle ne refuse pas pour autant «les devoirs liés à la féminité». La fête est le pendant, symétrique, de Lughnasad (car c’est une constante des fêtes d’avoir chacune leur opposé symétrique, leur vis à vis qui vient l’équilibrer six mois plus tard), quand la Terre, fatiguée par les moissons, était redevenue vierge.

Pour Imbolc, la Déesse, tout comme la Terre, sont toujours vierges mais l’une comme l’autre sont redevenues fécondables : la Déesse vierge est alors la préfiguration de la Déesse Mère. A ce titre elle est aussi la Déesse de fécondité, et donc associée à la Nature, au moment de sa correspondance avec le cycle saisonnier et agraire. C’est le début du Printemps. Pourtant, Imbolc semble être un peu la fête mal aimée du festiaire celto druidique, celle sur laquelle on trouve le moins de témoignages, de survivances ou de pages d’étude consacrées (15 seulement dans «les Fêtes Celtiques» de Guyonvarc’h). On la sous estime un peu dans la mesure où l’on ne retrouve pas beaucoup de traces et que l’on ne sait pas grand chose à son sujet si ce n’est que les chrétiens l’ont récupérée, selon leur habitude, et consacrée à Sainte Brigitte (avec quelques survivances folkloriques). On estime alors qu’elle n’était peut être pas très importante ou/et qu’elle n’était destinée qu’à la 3ème fonction.

Raimonde Reznikov et d’autres auteurs avancent pourtant une théorie séduisante : les autres fêtes celto druidiques sont essentiellement connues grâce aux copistes chrétiens qui n’en ont pourtant laissé transparaître que ce qu’ils voulaient bien. Si l’on ne sait presque rien sur Imbolc, ne serait ce pas parce que c’était une fête ésotérique si importante (le 4ème pilier du monde, selon la Tradition) que les chrétiens se seraient efforcés d’en supprimer tout souvenir ?…

Brigid

Cette fête est consacrée à la Déesse celte du feu et du soleil, Brigid. Christianisée sous le nom de Sainte Brigitte ou de Sainte Bride, elle passe pour avoir été la sage-femme ayant présidé à la naissance de Jésus, et avoir été sa mère nourricière. La légende de Sainte Brigitte dit qu’elle serait née ‘ni dans la maison, ni en dehors de la maison », sa mère aurait accouché sur le seuil, un pied dehors et un pied dedans. Il est évident qu’on peut voir en Sainte Brigitte l’expression d’une Déesse née sur une frontière, une divinité de « l’entre temps » situé entre l’hiver et le printemps.

La Déesse Brigid avait de nombreux attributs. Elle régnait sur le feu sacré, la guérison, la prophétie, la poésie, la naissance des enfants et la forge. On peut établir un lien entre elle et une autre déesse celtique, Brigantia, « Puissante Reine », qu’on vénérait dans le Nord de la Grande-Bretagne, ainsi qu’avec Morrigane, la triple déesse de la guerre, de la mort et de la sexualité.

Pour certains Sorciers, Brigid incarne le rôle important de la Déesse Lumineuse. En tant que telle, elle est sensée incarner la spirale de la Main Droite. Elle est la polarité femelle de l’énergie créative qui entoure la Terre, et sa présence se focalise à des endroits particuliers de la surface du globe. Des puits et des sources sacrés furent dédiés à Brigid une fois qu’il fut déterminé qu’ils ne pouvaient être contaminés par le mal cyclique libéré par la Terre Mère. Les Anciens peuples de nos îles savaient que la Déesse pure et chaste était à la fois la mère de l’inspiration et de la destruction. L’amour, la poésie et l’inspiration étaient grandement favorisées et renforcées en captant l’énergie des lignes de Ley à des moments appropriés.

Le principal symbole de Brigid est la roue solaire, ou roue de feu, et c’est une version de l’ancienne swastika qui représente la force de vie cosmique. La roue solaire de Brigid voyage de gauche à droite, dans le mouvement deosil du soleil, contrairement à la version nazie du symbole qui est inversée.

_72699476_st_brigits_cross_making_with_belfast_hills_partnership03

Comme symboles de la fête nous avons la pomme, le Houx (Colenos) et le Bouleau (Betua), le signe astrologique du Verseau et la sève des arbres.
C’est aussi une fête de Feu, la «fête des chandelles» où l’on fête le retour de la lumière. 

Le Bouleau, étroitement associé à la jeune Déesse est l’arbre du commencement, un arbre de sagesse, d’illumination, de protection, de purification au sortir d’une épreuve, et de renaissance. En ce qui concerne la purification, il faut souligner le fait que la sève de bouleau est un diurétique, dépurative, sudorifique, entrant dans les cures de printemps : que rêver de mieux comme produit de purification ?…
Comme Uranus (qui gouverne le signe du verseau), le bouleau (divination par les oghams) nous incite à remplacer ce qui est vieux et mauvais par ce qui est nouveau et bon, ce qui est la traduction même d’un nouveau départ et ce qui correspond tout à fait à ce moment de l’année.
Le Houx, lui, est symbole de protection et d’équilibre, qui sont deux notions complètement nécessaires à tout nouveau départ. Avec la sève, on pense à la Vie, au Sang qui recommence à monter dans les veines d’une Nature qui s’éveille peu à peu. Mais on pense aussi au Soma des Hindous, symbole d’un breuvage d’immortalité (immortalité que symbolise aussi le Houx, toujours vert) qui ne s’obtient que par une «véritable transsubstantiation des sucs végétaux, laquelle ne s’achève que dans le monde des Dieux» (dictionnaire des Symboles).

 

L’eau et le feu

Le rite le plus représentatif de la fête est la purification: «se laver les pieds, les mains, la tête». On admet généralement qu’Imbolc est une fête lustrale destinée à la purification après les rigueurs et les souillures de l’hiver. Mais la fête correspond aussi symboliquement à l’éveil initiatique et à la préparation qui aboutiront à la Renaissance de Beltaine. C’est une fête initiatique d’un passage primordial. On sait que la tenue de chaque rituel nécessite une purification préalable. On comprend donc que cette purification est d’autant plus nécessaire quand il s’agit d’un véritable rituel initiatique. Et à cette occasion précise, la purification devient le rite lui même.
Exemple de rituel >> un autre par ici >>

La purification se fait de deux manières : par l’Eau (et l’on précise bien ici, «se laver les pieds, les mains, la tête»), et par le Feu : Imbolc est une fête où le feu joue un rôle primordial puisqu’il symbolise le Soleil, source de chaleur et de lumière. Outre son rôle purificateur il est aussi le protecteur des hommes et des animaux (la fête est d’ailleurs aussi connue sous le nom de «fête des chandelles» et cescrepe_800px chandelles, parfois des flambeaux, sont restés dans certaines coutumes : processions, etc…).
Les aliments rituels d’Imbolc sont les crèpes, le miel et le cidre.
La crèpe est l’image du jeune Soleil, apparu au solstice d’Hiver, et qui commence à prendre des forces (les jours ont commencé à rallonger et la lumière à regagner un peu sur les ténèbres) mais elle peut aussi être l’image de la Lune dont la plénitude (attendue pour Beltaine) est annoncée par son premier quartier, image de la jeune Déesse vierge qu’on honore lors de cette fête.

Les qualités propres du signe du Verseau qui gouverne Imbolc sont l’éveil de l’intellect et des facultés mentales, et l’ouverture de l’esprit aux idées nouvelles et à la spiritualité.
Dans la nature, le signe du Verseau correspond à la première assimilation de la
graine semée (le stade de la graine enfouie correspondait au Capricorne) qui s’intègre au
sol. Le germe de blé est donc la promesse du champ qui s’épanouira sous le soleil du Lion.

Le dictionnaire des Symboles précise: «le signe a été mis en rapport avec Saturne dans
la mesure où l’astre libère l’être de ses chaînes instinctives et dégage ses forces spirituelles sur une voie de dépossession. On lui donne aussi Uranus pour maître qui remobilise l’être libéré dans le feu de la puissance prométhéenne en vue de se dépasser». Et si «l’étoffe de ce type zodiacal est pour ainsi dire angélique, il existe aussi un Verseau uranien, prométhéen qui est l’être de l’avant garde, du progrès, de l’émancipation, de l’aventure».

https://feminismandreligion.files.wordpress.com/2014/01/wendy_imbolc_sm.jpg

Si les jours rallongent, on remarque pourtant que l’hiver exerce toujours son emprise sur la terre. Néanmoins les graines qui dormaient jusque là en son sein, commencent à s’éveiller à une vie nouvelle : c’est du plus profond des ténèbres que naît la lumière, comme c’est de la mort que naît la vie.

C’est donc une fête d’ouverture de la vie, déjà contenue dans le sein de la Terre et c’est le retour du soleil qui permettra à ces graines de donner en été les fruits et les récoltes espérés.

 

D’ailleurs, c’est autour de ce thème que tournent toutes les coutumes relatives à la crêpe qu’on a pu conserver : lancer la 1ère crêpe avec une pièce d’argent dans l’autre main, lancer cette 1ère crêpe sur le haut de l’armoire et l’y garder toute l’année, etc… Il faut dire aussi que la crêpe avait un effet pour ainsi dire multiplicateur : confectionnée avec de la farine, des œufs, du lait, c’était l’espérance d’avoir de ces produits en abondance toute l’année. Enfin, souvent, autrefois, les paysans invitaient leurs voisins à venir manger des crêpes pour avoir une belle moisson ou pour préserver les blés de la maladie.

D’après © LUNE BLEUE Mag  N ° 1 1 – i m b o l c  2 0 1 4