Le tableau des rêves de l’année

Avec le début de l’année, l’énergie du planificatrice du Capricorne on fait des vœux , des projets et un tableau de rêves!

Tu te rappelles?

J’en ai fait un en 2018 :  mon premier.
2018-1

Bilan de la petite histoire?
80% accomplis

et les 20% restants bien engagés : les graines sont semées

 

Alors je remets cela cette année 🙂

 

tadada…le voilà!

 

__ lowfield oncert terrains __

Encore plus précis !

Tu en veux, toi aussi? Je t’explique tout ici >>

Et fais moi plaisir, partage tes rêves et désirs en commentaire
Mise à jour janvier 2019 
J ai mis à profit l’énergie Capricorne

À FAVORISER, CULTIVER, PRATIQUER:

-structurer, organiser, construire, édifier, poser les bases;

-entreprendre, se lancer à son compte, comprendre les mécanismes du monde des affaires pour développer de nouvelles compétences dans ce domaine;

-se former à et suivre une méthodologie comme seul le Capricorne sait le faire: en RESTANT dessus, en évitant de faire des écarts, en pratiquant et exerçant la discipline et la constance (Capricorne sait que ces deux-là sont deux des clés principales dans la concrétisation de projets);

-s’organiser, planifier la nouvelle année qui arrive: prévoir une bonne séance de Goal Setting. Pour être vraiment efficace, décider des objectifs à long terme puis faire du rétro-planning pour comprendre les baby steps qui t’emmèneront peu a peu, one step at a time, vers ton but;

et j’ai
> programmé notre découverte de la Croatie
> mis en place un plan pour améliorer ma silhouette
>mis en vente mon appart
>exploré les quartiers pour ma prochaine demeure (où il y aura un chien)

A suivre 😉

 

 

Publicités

Sortilège de nouvelle année, à faire le 6 janvier

Flûte, j ai raté la date du premier janvier 2019 pour ouvrir la route et apporter la chance à tous les membres de ma famille.

Et tu sais quoi? Je m’en fiche.

Je vais le faire à la prochaine nouvelle lune, le 6 janvier. En plus c’est un dimanche, je suis sure que 2019 va être magnifique.

Ça t’intéresse?

Je te mets la vidéo d’Athenos ci -dessous.

 

 

J’espère que tu as déjà chez toi de l’huile vanvan à la citronnelle, du persil pour la chance, du basilic pour le succès et la protection, du gingembre pour la prospérité et la chance, et de la cannelle. De l’huile d’olive,quelques cristaux bien choisis tels que la pyrite, du camphre purifiant.

On révise ses classiques : notre Père, Je vous salue, prière à Saint Michel l’Archange et le psaume 119/105.

C’est cool, j’ai (presque) tout. Sauf de la place chez moi, parce que je t’aurai bien proposée  un atelier. Qui sait, en 2019 peut être ;)?

 

Enjoy ❤

 

Le marteau des sorcièrEs

Les femmes peuvent remercier les religions et en Europe, elles peuvent rendre « grâce » aux  auteurs d’un « best seller « , le Malleus Maleficarum (34 rééditions entre 1487 et 1669) , à l’origine d’un génocide-féminicide.

Remercions le pape Grégoire IX et ses sadiques bras armés, les Dominicains, les inquisiteurs de la foi. En 1231, afin de lutter contre l’hérésie, le pape Grégoire publie l  «Excommunicamus » qui instaure l’Inquisition.

La guerre contre les femmes ne fait que commencer.

De nouveaux moyens de répression

Les moyens traditionnels de répression, la procédure par accusation ou par dénonciation convenaient peu à la lutte contre l’hérésie. Ignorée du droit romain, la procédure inquisitoire permit de poursuivre d’office toute personne vaguement soupçonnée, ce qui rendait possible une répression rapide et efficace. Celui qui était interrogé devait jurer de dire la vérité sur son propre compte et sur celui des autres. Innocent III définit la nouvelle procédure dans la décrétale Licet Heli de 1213, complétée par la décrétale Per tuas litteras.

Les nombreuses mesures qui frappaient les hérétiques avaient trouvé leur couronnement dans la décrétale Vergentes in senium publiée par Innocent III en 1199. En 1215, le Concile du Latran reprit toutes les dispositions antérieures. Les autorités civiles ne restèrent pas inactives : l’empereur Frédéric II en 1220 et 1224, le roi de France Louis VIII en 1226, la régente Blanche de Castille en 1229, le comte de Toulouse lui-même (1229) publièrent des ordonnances contre les hérétiques. Il restait à régulariser la répression. Grégoire IX lui donna une forme précise par la constitution Excommunicamus (févr. 1231).

La prison perpétuelle devenait la pénitence salutaire infligée à l’hérétique repentant ; l’hérétique obstiné devait recevoir le châtiment qu’il méritait (animadversio debita) avec l’abandon au juge séculier et la peine de mort par le feu. Ceux qui étaient en rapport avec les différentes sectes étaient frappés d’excommunication. Pour appliquer sa constitution dans l’Empire, Grégoire IX, dès le 11 octobre 1231, désigna Conrad de Marbourg, prêtre séculier, qui, choisissant librement ses collaborateurs, pouvait user de l’excommunication et de l’interdit, faire appel au bras séculier ; il jouissait de pouvoirs à peu près illimités.  Pratique!

 

La machine inquisitoriale s’emballe à la fin du XVème avec la publication d’une bulle papale et d’un livre…14970962

En 1484, le pape Innocent VIII rédige la bulle Summis desiderantes affectibus qui charge
l’Inquisition de lutter contre la sorcellerie et l’hérésie et autorise celle-ci à procéder à
l’arrestation, la punition et le châtiment des personnes coupables de diableries.

Le Malleus Maleficarum

En 1486, à la suite de cette bulle, deux dominicains allemands, l’inquisiteur pontifical Heinrich Kramer et le prieur Jacob Sprenger publient un traité qui enflamme encore les imaginations : le Malleus Maleficarum (Marteau des Sorcières en français).

La première partie du livre traite de la nature de la sorcellerie. Une bonne partie de cette section affirme que les femmes, à cause de leur faiblesse et de l’infériorité de leur intelligence, seraient par nature prédisposées à céder aux tentations de Satan. Le titre même du livre présente le mot maleficarum (avec la voyelle de la terminaison au féminin) et les auteurs déclarent (de façon erronée) que le mot femina (femme) dérive de fe + minus (foi mineure)3 .

Le manuel soutient que certains des actes confessés par les sorcières, comme le fait de se transformer en animaux ou en monstres, ne sont qu’illusions suscitées par le Diable, tandis que d’autres actions comme celles consistant à voler au sabbat, provoquer des tempêtes ou détruire les récoltes sont réellement possibles. Les auteurs insistent en outre de façon morbide sur l’aspect licencieux des rapports sexuels que les sorcières auraient avec les démons4.

La seconde partie explique comment procéder à la capture, instruire le procès, organiser la détention et l’élimination des sorcières. Cette partie traite aussi de la confiance qu’on peut accorder ou non aux déclarations des témoins, dont les accusations sont souvent proférées par envie ou désir de vengeance ; les auteurs affirment toutefois que les indiscrétions et la rumeur publique sont suffisantes pour conduire une personne devant les tribunaux et qu’une défense trop véhémente d’un avocat prouve que celui-ci est ensorcelé. Le manuel donne des indications sur la manière d’éviter aux autorités d’être sujettes à la sorcellerie et rassurent le lecteur sur le fait que les juges, en tant que représentants de Dieu, sont immunisés contre le pouvoir des sorcières. Une grande partie est consacrée à l’illustration des signes5, dont la glossolalie, la voyance et la psychokinèse et les « marques du diable » (pattes de crapaud au blanc de l’œil, taches sur la peau, zones insensibles, maigreur, …). Elle est consacrée aussi aux techniques d’extorsion des confessions, des preuves (notamment la pesée et l’ordalie par l’eau glacée) et à la pratique de la torture durant les interrogatoires : Il est en particulier recommandé d’utiliser le fer rougi au feu pour le rasage du corps en son entier des accusées, afin de trouver la fameuse « marque du Diable », qui prouverait leur supposée culpabilité.

 

 

Inspiré du Practica Inquisitionis de Bernard Gui (1330), du Directorium Inquisitorium de
Nicholas Eymerich (1376) et du Formicarius de Johannes Nider (1435), le
Malleus est un ouvrage fondamental dans l’histoire de l’Occident chrétien : véritable manuel théorique et pratique de chasse aux sorcières à l’usage des inquisiteurs et des magistrats, il va être adopté par les catholiques puis les protestants.
torture-sorciere01
L’ouvrage va devenir une référence et servir de socle aux persécutions des prétendues sorcières qui vont entraîner des dizaines de milliers d’arrestations, de procès et de morts dans toute l’Europe entre le XVème et le XVIIème siècle.

 

Un féminicide exclusivement chrétien

Au delà de son funeste succès, l’ouvrage se distingue des autres manuels de démonologie et de lutte contre la sorcellerie par la violence qu’il affiche à l’encontre des femmes qu’il accuse de toutes les faiblesses et de tous les maux. Sprenger écrit ainsi : « Il faut dire l’hérésie des sorcières, et non des sorciers. Ceux-ci sont peu de choses. »

D’une misogynie extrême, le traité assimile clairement la femme au satanisme. Il est impossible de donner un chiffre précis du nombre de victimes, mais on estime aujourd’hui qu’il y aurait eu au moins 100 000 procès et 50 000 exécutions dont 80% de femmes qui furent torturées, brûlées ou décapitées.

Le plus beau féminicide de tous les temps est chrétien.

Amen

 

2019, à l’heure du réveil des Sorcières

Voici une article comme on les aime : documenté, illustré et subtil.

Publié sur Energie-Santé par Morgane Sorcière, je souhaite qu’il figure sur mon blog, pour mémo et pour partage.

Une belle découverte

 

800px-john_william_waterhouse_-_magic_circle

 

Comme je vous le disais dans mon article sur le Féminin Secret, au départ, Dieu était Femme… L’évolution sociétale, ainsi que religieuse a fait en sorte de voir la femme perdre son statut de détentrice de la Vie, au profit de celui de gardienne du foyer…

Mais qu’est ce donc une « sorcière » ?

sorcièresSelon Odile Chabrillac dans son fabuleux livre « Âme de sorcière, ou la magie du féminin »,  « la sorcière est une femme qui parle, qui ose, qui vit sans se soumettre ni négocier. Elle assume son corps et vibre à son diapason : nudité, polyamours, puissance des menstruations, elle danse sa vie à l’infini. Nul doute que c’est pour cette raison (consciente et parfois inconsciente) que de nombreuses sorcières ont été pourchassées. La plupart d’entre elles ne faisaient pas mystère d’assumer leur féminité, leur sexualité ou d’aider les autres à l’assumer. »

La première sorcière à être brûlée l’a été en 1275 à Toulouse. Au 14èm siècle, les chasses aux sorcières se sont intensifiées  en Europe, car la peste faisait rage, et il fallait trouver un bouc émissaire. Sous le règne de Philippe le Bel. Il ordonna le massacre de toutes les personnes qui exerçaient la médecine naturelle, les soins par les plantes.

Ces femmes, car il s’agissait majoritairement de femmes, furent incarcérées, torturées, en même temps que les templiers. Ils furent pourchassés simultanément. Les premières, car elles faisaient de l’ombre à ceux qui commençaient à étudier la « médecine » , les seconds car ils étaient des adeptes de la médecine naturelle, et qu’ils étaient également les banquiers de l’état et qu’ils avaient acquis trop de pouvoir. Cette chasse s’est intensifiée et a continué bien longtemps après la disparition des croisés.

Les femmes ont peu à peu, et ensuite de plus en plus, été pourchassées. Parce qu’elles étaient « sage-femmes », mais aussi « faiseuses d’anges », elles conseillaient la population, trouvaient des solution pour résoudre les conflits…
Cependant, ce n’était pas tout. Ces femmes sages habitaient en retrait de la société. Elles vivaient volontairement isolées dans la nature qui était la source de leur inspiration, mais aussi de leur  magie. Elles vivaient en communion avec cette Terre Mère.

sorcièreEt cela dérangeait! Elles étaient incontrôlables. Les hommes de pouvoir ne savaient pas avoir main mise sur elles.
Ils ont donc, malgré leurs qualités, commencé à les pourchasser, les détruire.
Cependant, ces hommes, imbus de leur pouvoir nouveau ne se sont pas limités à cela. Il fallait briser la volonté féminine. Et vite!

Ils ont donc commencé à arrêter les femmes seules, celles qui héritaient, celles qui élevaient seules leur enfant, les veuves, toutes les femmes non soumises à l’autorité d’un homme.
sur le territoire de l’Europe, entre le 14e et le 18e siècle ; ce sont plusieurs centaines de milliers de personnes qui ont été assassinées. Un génocide quand on y pense.

Cependant, ce génocide là, personne n’en parle. Personne ne s’en défend, ni s’en excuse, même rétrospectivement.
Pour la simple et bonne raison ces hommes qui en ont été à la source étaient soient des hommes d’état, mais aussi et surtout  des ecclésiastiques.
Or, personne ne remettra jamais ce genre de décision en question.

Quand la sagesse se fond dans la nature…

La seule solution qui restait aux sorcières, était de se fondre dans la nature, de disparaître pour pouvoir survivre.
Or, le mal ne s’est pas arrêté pour autant.

Le pouvoir religieux a continué à s’acharner sur ces femmes, en détruisant leur image bien-veillante, et en la remplaçant par ce que maintenant tout le monde connait.
Dans la tradition, depuis cette époque, les sorcières sont tordues, elles ont le teint vert, un nez crochu, des verrues sur la face et j’en passe.
Elles sont méchantes, jalouses, détestent les petits enfants, leur font du mal, les mangent, leur suce leur jeunesse et leur force vitale pour pouvoir être éternelles.

Il suffit de regarder les contes européens, voir ce que la chrétienté à fait dans ces précieux textes, pour bien se rendre compte de la destruction consciencieuse de la sorcière.

sorcièresFort heureusement pour nous, les choses changent peu à peu. une « mère-veilleuse » écrivaine a commencé à retravailler les contes européens, pour les remettre dans ce qu’ils devaient réellement être. Clarissa Pinkola Estès, étant ethnologue, spécialisée dans les contes et légendes a lentement détricoté les images biaisées pour rendre son lustre à nos contes. Son livre, « Femmes qui courent avec les loups » a été a la base de mon travail qui allait couronner mon cursus de thérapeute en constellation familiale. Je vous encourage à le lire.

Durant des décennies, les sorcières sont restées dans l’ombre. Alimentant leur haine de celles et ceux qui avaient provoqué leur chute.
Elles ont cependant continué à travailler pour ceux qui en avaient besoin, mais se sont pour la plupart coupée de leur pouvoir de vie, pour devenir les sorcières noires que l’on peut encore retrouver un peu partout dans le monde.

Depuis cette noire période de destruction massive, une ombre sombre pèse sur le dos de ces femmes. Fort heureusement, la modification énergétique de la terre est en train de faire ressortir au grand jour celles qui sont les détentrices de la magie de la vie.

Résurrection ?

Depuis quelques années, la littérature, le cinéma diffuse une autre image des sorcières. permettant de réhabiliter peu à peu ce qu’elles sont, mais aussi de les faire remonter au grand jour.

Combien de fois, depuis que je suis petite, n’ai je eu envie de clamer haut et fort qui je suis ? Sans jamais le faire jusqu’ici y a peu.
En effet, je suis une Sorcière moderne. Je suis une magicienne de la vie. Je soigne le physique et le mental de mes patients. Je travaille avec les énergies les plus hautes, avec les énergies Archangéliques, mais aussi du Féminin Sacré, et je suis une sorcière.

Il y a longtemps que je le sais, car je suis une sorcière née. Mais il m’a fallu du travail sur moi pour arriver à me mettre en paix et guérir les souffrances que je porte en moi pour toutes ces femmes qui avant moi ont été torturées, détruites, séquestrées…

Me mettre en paix avec moi même m’a demandé de pouvoir avant toute chose, accepter ma part d’ombre. Car plus la lumière brille, plus les ténèbres sont fortes. On ne voit en effet pas la lumière si il fait grand soleil. On ne la verra que dans les ténèbres les plus denses.

sorcières

« Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas » dira la Magie Divine, mais elle dira également que « tout existe parce que son contraire existe. » Vous comprendrez donc aisément que pour pouvoir reprendre mon entière place dans la Lumière, il m’a fallu aller au plus profond de mes Ténèbres.
De cette manière, la boucle est bouclée. Travailler sur soi, m’a permis de me pardonner, mais aussi de pardonner aux autres.

Tout comme je l’ai fait pour moi, je me suis peu à peu spécialisée dans les soins qui permettent d’aller à l’origine, guérir les lésions faites aux sorcières, mais aussi aux femmes. Cela permet, à tous ceux qui le souhaitent d’aller retirer les parts de nous en souffrance. Ces parts qui ont été réceptrices des « malédictions » de toutes ces femmes en souffrance.

Je suis persuadée que si l’on pouvait retourner dans nos lignées, nous aurions, tous et toutes un ou une ancêtre qui a été brûlé sur un bûcher. Or, cette âme torturée n’a pas été la seule à souffrir. C’est tout l’inconscient collectif qui porte ces plaies.
Ce sont tous les êtres humains qui entretiennent ces parts de souffrance.

Être sorcière aujourd’hui ?

Il est bien évidemment plus facile, voir confortable d’être sorcière à l’heure actuelle. Il suffit de regarder la presse, les médias, les blogs pour retrouver un tas de femmes qui osent clamer haut et fort ce qu’elles sont, ou ce qu’elles deviennent.

Au départ, j’avais tendance à dire « on ne devient pas sorcière, on l’est » ? Cette phrase est aussi bien vraie que fausse. En effet, je peux maintenant observer dans mon travail, l’émergence de la Magie, mais aussi de la capacité qu’acquiert l’être humain de se connecter à la Magie de la Nature.

Il y a donc à l’heure actuelle deux sortes de sorcières.
Celle qui sont, peu nombreuses, et qui sont comme moi des sorcières nées. Elles ont décidé, tout comme moi de reprendre leur place mais aussi d’ouvrir le chemin pour toutes les autres.
Il y a également et c’est un phénomène relativement nouveau, celles qui décident d’apprendre et de devenir à leur tour sorcières.

sorcièresCela est maintenant rendu possible grâce au changement de l’Energie de notre terre.
Nous recevons à l’heure actuelle une vague d’énergie telle, qu’il est essentiel pour nous pouvoir survivre, de nous aligner en augmentant notre taux énergétique.
Des scientifiques à travers le monde calculent le taux d’énergie de la terre, et ce taux qui a été stable depuis l’origine, est en montée constante. Pour que l’humain puisse survivre à cela il doit s’adapter. Notre corps se calque donc sur la montée d’énergie de notre terre, et nous augmentons à notre tour notre taux énergétique.

C’est donc à partir de ce moment que certaines personnes éveillées ont ressenti l’appel et eu le besoin de s’intéresser à la Magie. Bien entendu, des écrivains populaires tels que J.K. Roling et son Harry Potter ont bien sûr permis l’explosion de nouvelles consciences sorcières.

Etre sorcière en 2019 ?

C’est donc s’intéresser à tout ce qui nous entoure, avoir une conscience étendue qui nous permet de respecter tout type de vie. C’est respecter autant les animaux que les plantes ou les humains. Avant de pouvoir ouvrir sa conscience sur ce qui nous entoure, être une sorcière nécessite un travail sur soi. Un travail constant. Comme je le disais, cela nécessite d’aller guérir en nous les parts blessées. En nous guérissant nous même, nous nous octroyons la possibilité d’allers guider et soigner les autres.

Etre sorcière, c’est accepter d’être entre les mondes. C’est accepter d’être le médiateur. Il est pour cela primordial de réfléchir à chacun de nos actes ou actions, car être sorcière, c’est aussi accepter de  ne pas porter tort à autrui.

La magie est simple, et pourtant elle est exigeante. Tout a toujours un prix. Si nous effectuons un rituel alors que nous n’avons pas songé aux conséquences, nous subirons en retour l’énergie qui aura été amplifiée par le récepteur. C’est ce qu’on appelle communément le choc en retour. Ce choc en retour n’est pas un fantasme. Il est bien réel.

Je peux partager avec vous mon expérience dans le domaine.
sorcièresJ’ai été durant des années, victime d’actes de magie noire de la part de mon ex belle-mère. Etant forte, ce n’est qu’à l’usure que les effets se sont faits sentir. Quand j’ai décidé de changer de vie, de quitter mon ex mari, mon champs d’énergie était au plus bas. J’étais anorexique, et n’avais plus le gout de vivre. Jusqu’au moment où j’ai rencontré un merveilleux médium qui m’a guidée, aidée, et permis de prendre conscience de ma réelle puissance. Je me suis donc reliée à la Magie, et ai fait un rituel qui me permettait de renvoyer à son expéditeur ce que depuis des années je supportais.

J’ai donc commencé à aller de mieux en mieux. Par contre, celle qui était à l’origine de mes soucis de santé à eu le choc en retour décuplé. Elle a passé 15 jours à l’hôpital, entre la vie et la mort. Mes enfants retrouveront ensuite dans ses affaires des écrits dans lesquels elle me souhaitait ce qu’elle avait reçu en retour.
Depuis lors, je suis en paix avec elle. Je ne lui veux aucun mal. Au contraire. Grâce à ce qu’elle m’a fait, je suis devenue puissante. Elle m’a permis de prendre toute ma place. Pour cela j’ai beaucoup de gratitude.

Comme vous le voyez, il est important de sortir rapidement des sentiments les plus lourds, tels que la peur, la colère, l’envie, la jalousie.
Etre sorcière, c’est aussi faire taire son égo, c’est lâcher prise par rapport à tout ce qui nous titille, et contre lesquels nous ne pouvons rien. C’est aussi accepter le fait que l’argent est une énergie comme une autre, que nous pouvons l’utiliser, mais pas en faire une fin en soi.

Etre sorcière c’est pour ma part, devenir SAGE. 
Cette sagesse est venue chez moi avec l’âge. Je n’ai aucun remord, je n’ai aucun regret.
Etre sorcière, c’est aussi et surtout accepter que l’on ne peut parler de ce que l’on est, avec tout le monde. Parfois même nos proches ne peuvent concevoir qui nous sommes et pensent que l’on est quelque part des « doux-dingues ».

sorcièresIl y a un adage qui dit que nul n’est prophète en son pays, et c’est vrai. Etre sorcière c’est avoir la sagesse de savoir quand parler et quand se taire. C’est savoir que nous recevons des informations qui ne sont pas perceptibles par le commun des mortels. C’est accepter que l’on reçoit des dons qui nous permettront d’agir dans le visible, mais aussi dans l’invisible. Car être gardienne de l’entre deux mondes, c’est ça aussi… pouvoir agir sur ce qui est visible, mais aussi invisible. C’est guider tant les humains qui en font la demande, que les âmes qui viennent à nous.

Être Sorcière, c’est aussi accepter qu’on est une femme, que cette femme a droit a avoir une place de choix. Qu’elle ne doit plus être reléguée à un rôle annexe. Être cette femme, c’est accepter de se mettre en paix, tant avec soi même qu’avec les autres. C’est accepter de faire la paix. De voir notre coeur s’ouvrir, et d’en prendre soin avec amour et douceur. A l’heure actuelle, la femme et la sorcière sont intimement liées. Elles ont encore besoin l’une de l’autre. Mais plus tard, elles pourront reprendre leur chemin personnel. Sans qu’il n’y ait plus de danger.

Dans mon cabinet de soin, je rencontre aussi bien des femmes que des hommes.
Tous sont en souffrance, de la même manière. En effet, nous descendons tous, quel que soit notre sexe, d’une femme, qui descend d’une femme, qui descend elle-même d’une femme, et ainsi de suite jusqu’à l’aube des temps, sans interruption.
Il est donc de notre devoir à tous d’aller guérir ces femmes qui, dans nos lignées ont souffert de ces années sombres de persécution et de destruction. Cette guérison est primordiale car elle apaisera les cris de souffrances qui sont en nous, intégrés dans notre ADN. Ces cris de supplices de toutes ces femmes qui ont été persécutées simplement parce qu’elles étaient femmes et différentes.

Mais en soignant ces lésions profondes, nous pouvons aussi nous mettre ne paix avec ceux qui ont persécuté ces femmes. Ceux en qui la haine de la Femme était telle que tout sentiment d’humanité avait disparu.
Tous ces persécuteurs ont été les artisans de la destruction en surface de ce qui a de plus sacré en la femme.
J’aime dire en surface, car fort heureusement pour nous, l’humain est ainsi fait, il s’adapte pour survivre. Les femmes de savoir se sont donc enfoncées dans l’inconscient collectif, avec ce qu’il y a de plus sacré. La flamme Divine.

A l’heure actuelle, cette flamme remonte. Cependant les siècles d’obscurantisme et de pouvoir masculin, ont la vie dure. Partout dans le monde, des femmes se lèvent, elles osent affronter la vindicte masculine, mais aussi le pouvoir patriarcal et le pouvoir masculin en général.

Chaque jour, à travers le monde, des femmes meurent pour défendre cette volonté de se ré-approprier leur corps, leur féminité, mais aussi leur pouvoir.
Pour nous, mais aussi pour ces femmes, il est important de nous libérer de nos bagages de souffrance.

Y arriver seules, n’est vraiment pas aisé. Il est important, à l’heure actuelle de réveiller le sentiment de « sororité » qui va nous permettre nous les femmes, de ressentir l’appel des autre femmes et de nous relier à elles. Il est l’heure pour nous toutes de nous ouvrir et de nous relier. Des groupes de femmes sont occupés à éclore un peu partout dans le monde. Ces groupes permettront à l’humanité d’aller mieux. Ils permettront aux femmes de se sentir plus fortes et surtout en sécurité. C’est l’heure du réveil des « tentes rouge », des covens de sorcières, des groupes de parole pour les femmes, et j’en passe encore beaucoup d’autres.

Si j’en avais les moyens, j’aimerais lancer un appel à l’humanité toute entière. Leur rappelant à tous que sans une femme, ils ne seraient pas ici bas. A tous ces hommes, qui abusent de leur pouvoir d’homme, pour nier la femme dans ce qu’elle est de plus précieux, j’aimerais leur rappeler que sans une femme pour les porter, pour les mettre au monde, les nourrir, les aider à faire leurs premiers pas, ils ne seraient pas là.

sorcièresMalgré les difficultés, j’ai foi en l’être humain. J’ai envie de croire qu’il peut s’améliorer. Occupons nous un peu plus de nous même au lieu de concentrer notre attention sur la violence extérieure. Tout ce qui est  autour de nous, est projection de notre peur, de nos égos. Apprenons à nous contrôler, à évincer nos pulsions. De cette manière, c’est le monde autour de nous qui se portera mieux.

Bien sûr, toutes les femmes ne sont pas bonnes, pas plus que tous les hommes mauvais. C’est juste que certains ne sont pas encore aptes à se relier à leur sacralité. Apprenons à ne pas jeter la pierre à l’autre. Faisons chacun notre examen de conscience qui nous permettra de cette manière, d’agir en premier lieu sur nous même.

En cette fin d’année, je voudrais vous souhaiter de vous mettre en paix avec le pouvoir féminin qui est en vous tous. Je vous souhaite d’honorer les sorcières, les magiciennes, les enchanteresses, les chamans, les guérisseuses, qui ont marqué vos lignées de leurs discrètes pierres blanches. A travers leurs existences, c’est votre magie qui est honorée. Elles ne sont plus pour la majorité d’entre elles que des ombres du passé à qui l’on  ne sait même plus donner de nom. Leurs identité à été niée mais leur force vitale est toujours bien présente.

Profitons de cette fin d’année pour reconnaître leur combat, leur légitimité. Les reconnaître nous permettra d’être enfin en paix.
Pardonner leurs malédictions de souffrance, nous permettra de  nous pardonner et de nous libérer.
Pardonner ceux qui les ont torturées nous aidera à nous pardonner également.

Lire la suite

Les arbres qui soignent

Je vais prochainement participer à un atelier sur les arbres médicinaux  (le 25 novembre à Carqueiranne, pour celles et ceux que ça intéressent)

C’est le moment idéal pour réviser un peu sa magie verte…
Il y a bien sur ce petit ouvrage à feuilleter en ligne

 

 

Et tous mes précédents articles ( Ginko, cade, millepertuis, hélichrise, mimosa, ross et autre…). Et pour compléter :

 

La Magie des arbres

 

L’abricotier 
Symbolique: Nourriture des Dieux.Passion.Sensualité.
Légende: Associé à la planète Vénus,il aurait le pouvoir d’éveiller la passion et le désir charnel
En Andalousie, les femmes qui ont mis sous leurs jupes des fleurs et des feuilles d’abricotiers deviennent irrésistible.
Dans le langage floral: Sensualité et désirs passionnés.
Vertus médicinales: Il donne un excellent fruit ,trés tonique, et nombreux sont ceux qui lui doivent leur santé et leur longévité. Les peuples des montagnes d’Asie se nourrissent beaucoup d’abricots et les médecins se sont aperçu qu’ils détenaient le record de longévité humaine. 

L’acacia 
Symbolique: Symbole de renaissance et d’immortalité pour les premiers chrétiens (arbuste au bois dur et imputrescible, fleurs couleur du sang et du lait, épines redoutables)
Les branches de l’acacia illustrent à la fois la mort et l’ ancienne connaissance disparue que les Maîtres doivent retrouver.
accaLégende: La couronne du Christ était en Acacia, il est pour cela un symbole de victoire spirituelle.
La légende dit aussi que l’arche de Noé était en Acacia recouvert d’or.
Méditer sous cet arbre:Ainsi on peut s’adresser à un acacia et y puiser un renouveau de force et de courage lorsque l’on est confronté aux difficultés 
Dans le langage floral:Les fleurs d’acacia désignent l’amour platonique.
Vertus médicinales:L’acacia est aussi connu pour ses vertus toniques, diurétiques, et pour son effet contre les calculs biliaires.

 

L’ajonc (arbuste)
Symbolique:Il symbolise le renouveau, la promesse d’une nouvelle croissance, le délicat équilibre entre le jour et la nuit.

Légende:Au moyen-age les ajoncs repoussaient les sorcières qui les avaient en horreur car ils représentaient la clarté opposée aux ténèbres. C’est la raison pour laquelle les gens apeurés chassaient ces femmes redoutées en agitant des ajoncs au-dessus de leur tête, et en frappant le sol tout autour de leur maison ou de leur cabane lorsqu’ils vivaient en forêt.
Méditer sous cet arbre:Prés des ajoncs on peut méditer efficacement sur le passage de la nuit vers le jour, c’est-à-dire de l’espérance d’une illumination qui doit demeurer quoi qu’il arrive dans le cœur des hommes.
 Vertus médicinales:L’ajonc est connu pour ses vertus émollientes et sédatives.

L’amandier 
Symbolique: Symbole de fragilité (feuilles sensibles au gel tardif) et de renaissance printanière.Au début du printemps, l’amandier est le premier arbre qui fleurit, bien avant même d’avoir du feuillage. 
Dans les textes bibliques, l’amandier est souvent auréolé de facultés bénéfiques. 
Dans les chants des troubadours, la fleur d’amandier était subtilement associée à la pureté cathare.
Symboliquement, l’amande (le fruit) représente également la part divine de l’homme.
Légende:Chez les Grecs l’amande pressée était « la semence de Zeus » qui apportait la puissance magique et créatrice, la floraison précoce de l’amandier représentait la grâce exquise d’un amour virginal. (La légende disait que le fruit de cet arbre divin pouvait féconder une vierge sans union sexuelle)

Autre légende: Héra transforma Phyllis, princesse éplorée en amandier et quand son amant de retour embrassa le tronc ses larmes donnèrent les fleurs..
Au moyen-age encore la tradition colportait qu’une vierge qui s’endormait sous un amandier en rêvant à son fiancé pouvait se réveiller enceinte.

Méditer sous cet arbre: La méditation auprès d’un amandier apporte la capacité de s’ouvrir au monde extérieur sans crainte et de recevoir avec bonté et amour ce qu’il peut apporter.
Dans le langage floral: Par contre, les fleurs de l’amandier désignent l’étourderie et les esprits superficiels.
Vertus médicinales: Trés nombreuses: vermifuges, laxatives, calmantes, émollientes, diurétiques et purgatives. L’amandier permet aussi de lutter contre les affections pulmonaires, la coqueluche, l’insuffisance hépatique, la toux et les maux de gorge. 
Le lait ou l’huile d’amande douce est réputé pour tonifier et purifier l’épiderme, chasser les dartres ,il apporte la beauté. (cosmétologie)

http://data.abuledu.org/URI/504e3b0a

 

L’aubépine 
 La légende lui attribue divers pouvoirs magiques: détourner la foudre, éloigner les serpents, conserver la viande ou le lait. (C’est pourquoi elle était souvent plantée auprès des fermes et étables)

Vertus médicinales: C’est un excellent tonique du cœur et de la circulation sanguine

 

 

Le bouleau 
Symbolique: Symbole de pureté, de douceur et de délicatesse (les shamans de Sibérie grimpaient dans ses branches pour se rapprocher du Ciel).
De nos jours, un bouleau dans un jardin apporte calme et sérénité par la couleur harmonieuse de ses feuilles toujours agitées par le vent. 
Légende: Le bouleau était utilisé pour apaiser les agités et les aliénés que l’on fouettait avec ses branches. C’est aussi dans l’espoir de chasser ce qui est néfaste, que l’on flagellait les condamnés du Moyen Âge avec ses branches.Puis les exorcistes l’ utilisèrent ensuite en décoction, car ils assuraient qu’il faisait s’enfuir les démons.
Le bouleau était l’un des sept arbres sacrés du bosquet des druides. 
Parfois appelé « Arbre de la sagesse », symbole de connaissance druidique, on surnommait aussi le bouleau « Sceptre des maîtres d’école », parce qu’avec son bois on fabriquait les baguettes servant à punir les cancres. 
Méditer sous cet arbre:mieux accepter sa vie,assumer les changements, se réconcilier avec ce que l’on est,adoucir ses pensées.(Le bouleau aide à se réconcilier avec l’ego et à réconcilier le masculin et le féminin) 
S’asseoir sous un bouleau, c’est pénétrer dans une atmosphère aimable et apaisante. C’est un rappel que la vie n’est pas seulement faite de luttes, mais peut être également douce et harmonieuse.
Dans le langage floral:Bienveillance vis à vis de soi et des autres.
Vertus médicinales:La médecine des plantes utilise ses feuilles, bourgeons et son écorce que l’on distille pour en extraire une huile essentielle. Le bouleau est retenu comme antiseptique, dépuratif, cholérétique, cicatrisant, diurétique. Au Moyen Âge on utilisait le bouleau pour soigner les plaies, les ulcères et les calculs rénaux. Propice aux reins et à la vessie. On lui prête de nombreuses autres vertus thérapeutiques, d’autant qu’il vit en symbiose avec l’amanite muscaria ou amanite tue-mouches, champignon « magique » que l’on appelait aussi la nourriture des Dieux (et avec lequel les chamans se droguaient). Il est encore cité pour combattre les œdèmes, la goutte et l’arthritisme, l’hypertension aussi bien que la cellulite et l’obésité, les éruptions cutanées et l’artériosclérose.

 

Le châtaignier 
Symbolique:C’est un symbole de vérité, de vigueur , de générosité et de justice.(Parfois dure et sévère)
Légende:. Importé en France par des moines d’Asie Mineur (Liban) qui en plantèrent dans les Cévennes puis en Bretagne, il sauva les populations de la famine. 
À cause de ses feuilles dentelées en forme de lance, les Celtes l’ont comparé à un guerrier incorruptible, il symbolisait pour eux l’inflexibilité des lois célestes et terrestres, la justice des dieux et des hommes. 
Méditer sous cet arbre:pour trouver un équilibre dans ses pensées et ses actes et par conséquence dans la société. 
Dans le langage floral: les fleurs du châtaignier désignent la justice et l’équité. 
Vertus médicinales:Le châtaignier est utilisé pour lutter contre l’anémie, la coqueluche, la toux, les diarrhées et les fièvres. On conseille les châtaignes comme reminéralisant et tonique ( favorable à la circulation sanguine).

Le chêne 
Symbolique:Source inépuisable de force et de générosité. Symbole de majesté et attirant la foudre,c’est l’arbre sacré de la plupart des traditions.
Pour les Grecs et les Celtes, le chêne représentait la force invincible et la longévité.
-Force généreuse et solidité.
-Communication entre le ciel et la Terre 
Légende: Abraham reçut les révélations de Yahvé auprès d’un chêne.
Les Dryades (ou Nymphes du chêne) vivaient dans une forêt de chênes qu’elles protégeaient des emprises sacrilèges. Elles étaient aussi robustes que ces arbres dont elles épousaient la forme. Parfois, l’une d’elles se mariait avec un humain, telle Eurydice qui épousa Orphée. A leur côté vivaient les Hamadryades qui demeuraient sous l’écorce du chêne qu’elles choisissaient comme résidence. 
C’était un arbre oraculaire dans lequel les dieux parlaient, où les druides cueillaient le gui sacré et dans lequel Héraclès tailla sa massue invincible. 
À Dodone, en Grèce, se tenait près d’un chêne un oracle qui dans le bruissement des feuilles décryptait les messages de Zeus.chene
Suprême honneur, Zeus transforma Philémon en chêne afin de le remercier de sa piété.
C’est aux branches d’un chêne que l’on suspendit la toison d’or. 
C’est sous un chêne encore que Saint Louis, dans la forêt de Vincennes écoutait les doléances de ses sujets et rendait justice. L’arbre lui communiquait sa sagesse.
Jeanne d’Arc, pendant sa jeunesse, écoutait les voix célestes qui se faisait entendre dans le chêne des fées qui trônait au centre du village de Domrémy. 
Emblème de l’hospitalité pour les Celtes qui l’adoraient tels les Grecs comme le temple vivant où demeuraient les nymphes.C’est pourquoi les bûcherons devaient être prudent lorsqu’ils coupaient un chêne.Le chêne était l’un des sept arbres sacré du bosquet des druides.
Méditer sous cet arbre:Caresser lentement l’écorce d’un chêne permet de recevoir son énergie qui pénètre lentement le corps par les doigts.
 
Vertus médicinales:Usages médicinaux nombreux: Ecorce astringente,hémostatique et antiseptique.Le chêne est reconnu pour ces vertus permettant de lutter contre les angines, durillons, hémorroïdes, plaies de toutes sortes, engelures, diarrhées, énurésie, leucorrhée, problème du tube digestif et tuberculose.
Les glands étaient utilisés jadis en nourriture dans les temps de la disette.

 

Le chèvrefeuille (arbuste) 
Symbolique:Symbole de l’initiation puis de chasteté et d’innocence( Fidélité respectueuse envers l’être aimé).
Légende:Pour les Celtes, le chèvrefeuille désignait quelqu’un ayant reçu un enseignement druidique. 
Le chèvrefeuille fut pendant des siècles la parure des jeunes filles. En Bretagne, à l’attention des prétendants les jeunes filles déposaient devant leur porte des bouquets de chèvrefeuille afin de leur signaler qu’elles avaient déjà un fiancé ou qu’elles étaient encore vierges
Méditer sous cet arbre:Bien qu’il ne s’agisse pas d’un arbre, un plan de chèvrefeuille contre un mur du jardin, ou simplement une feuille de cette plante dans une demeure apporte un peu de son énergie, incitant à la méditation et à l’étude.
Dans le langage floral: les fleurs de chèvrefeuille désignent les liens d’amour qui unissent deux êtres.
Vertus médicinales:

6f45e1_c1ce72755b5c4b458df4b51360083e2a_mv2.jpgle cyprès 
Symbolique:Arbre sacré pour sa longévité et sa verdure persistante, on l’a surnommé « Arbre de vie »
Pourtant chez les Grecs et Romains il est en relation avec l’enfer et ses divinités, c’est l’arbre des mondes souterrains. (Et pour cela il est souvent planté dans les cimetières des pays méditerranéens)
  Vertus médicinales:Freine le système parasympathique et stimule les oestrogénes.

 

L’églantier (rosier sauvage) (Arbuste) eglantier
Symbolique:Toutes la magie de cet arbuste tient dans le fait que, malgré des fleurs qui ne durent qu’une journée, il reste fleuri plusieurs semaines.Ainsi la floraison de cet arbre manifeste l’ouverture sans cesse renouvelée.:
 L’églantine encourage l’expression de soi, de son vrai soi profond, afin de promouvoir des relations plus ouvertes. C’est par l’ouverture à soi que l’on peut s’ouvrir aux autres.
Dans le langage floral: Symbole de féminité et de grand amour.
Vertus médicinales: Sirops,tisanes,essences,vins,confitures et huile essentielle réputée.Nombreuses applications culinaires,cosmétiques,aromatiques,médicinales(cicatrisation). 

 

L’érable 
Symbolique: Indépendance et liberté.
Légende: Pour les druides, une bonne étoile veillait sur la destinée de leurs protégés car l’érable était le messager des dieux. Ceux-ci parlaient aux hommes dans le souffle du vent agitant les hautes branches de l’arbre.
Ils utilisaient sa sève comme breuvage destiné à calmer les esprits impulsifs et violents.On assurait que cette potion, mélangée avec d’autres sucs végétaux, avait également la capacité d’apaiser les inflammations de toutes sortes.
C’est un érable immense qui dominait la fontaine de Barenton dans laquelle Merlin l’Enchanteur venait puiser des gobelets d’eau pure. 

Méditer sous cet arbre: saura regonfler les esprits lassés des multiples épreuves de l’existence. 
Dans le langage floral:les fleurs d’érable désignent la réserve et le sens de l’observation.
Vertus médicinales:l’érable est connu pour soutenir les traitements contre l’asthénie, les affections pulmonaires, les rhumatismes, et pour redonner du tonus aux convalescents, car son énergie est puissante et dynamique. Le sirop d’érable est un excellent reconstituant. 

L’eucalyptus 
Symbolique: Purification
Légende: On brûlait ses feuilles dans les pièces afin d’en chasser les mauvais esprits ou les miasmes et puantes odeurs.
Méditer sous cet arbre: On méditera sous son ombrage, à l’abri de sa splendide puissance, de ses feuilles pointues, en humant son fort parfum, et on se laissera pénétrer par son énergie (qui chassera les stress et soucis de la vie quotidienne).
Vertus médicinales: l’eucalyptus est connu pour combattre les affections pulmonaires, les problèmes des voies respiratoires, les migraines et les rhumatismes, les brûlures.

Le figuier 
Symbolique: Volonté de survie,mais aussi générosité et richesse naturelle.(le figuier s’accroche dans le moindre creux de rocher, la moindre fissure pour y puiser l’eau nécessaire à sa survie). 
Légende: Le bouddhisme raconte que Vishnou naquit à l’ombre des branches d’un figuier et fut nourri par l’abondance de ses fruits.
Cérès, déesse des moissons, offrit un jour un figuier à un Athénien qui lui avait offert l’hospitalité.
Selon Horace,le figuier à donné son nom au foie, ficatum, depuis qu’un éleveur romain nommé Agicius engraissa ses oies avec des figues pour obtenir un foie gras au goût particulièrement apprécié des nobles romains.
Méditer sous cet arbre:L’homme peut y voir une analogie avec le courage, l’intelligence et la volonté qu’il est nécessaire de déployer pour vivre et réussir son expérience sur la terre. 
 
Vertus médicinales: Le figuier est connu pour les traitements contre les affections pulmonaires, la toux, les troubles de la circulation sanguine, les hémorroïdes et les varices.
Il fait aussi office de caille-lait et de purgatif. 

 Le frêne 
Symbolique: Symbole de solidité puissante (on en faisait des lances) et d’immortalité (en Scandinavie)
Légende:Au printemps il reste longtemps dénudé et en automne est le premier à se dépouiller de ses feuilles. (D’où certaines légendes ironiques…)
 
Vertus médicinales: Si on l’excise il délivre une sève sucrée ,la manne, favorable aux enfants, convalescents et femmes enceintes.

Le hêtre 
Symbolique: Le hêtre symbolise la confiance, la patience et la douceur, une forte vitalité empreinte cependant de raffinement, de joie et de féminité
Légende: Pour les druides d’Irlande, il représentait la connaissance écrite, symbolisée par des signes. Le mot anglais book vient d’un mot gothique signifiant lettre, rattaché au mot beech, hêtre, dont on se servait pour faire les tablettes à écrire. (Hêtre était ainsi un synonyme de littérature) hetre.jpg
Méditer sous cet arbre: Le hêtre aide à se voir plus positivement et à trouver de la confiance ,il limite la perméabilité aux émotions des autres et apporte le calme nécessaire pour aborder le tourbillon de la vie.Il apporte la sérénité et la patience. 
Dans le langage floral: les fleurs du hêtre désignent la prospérité et le succès en société.
Vertus médicinales: La créosote, un goudron qui provient de son bois, découvert en 1832 par Reichenbach et qui est connu comme un antiseptique puissant.
Le hêtre est connu pour ses vertus contre les affections pulmonaires, les fièvres, les rhumatismes, le paludisme et les parasites intestinaux, et pour soutenir les traitements contre les dermatoses et la tuberculose. 

L’if 
Symbolique: l’éternité et la continuité des cycles de vie 
Légende:L’if fut longtemps utilisé pour fabriquer des arcs, des flèches, des lances et des boucliers. Nos ancêtres s’en servaient dans la confection des massues et des fléaux d’arme, tandis que les druides taillaient leurs baguettes dans ses branches.C’est sur son bois que l’on inscrivait les oghams (runes), tandis que l’on empoisonnait les pointes de flèches avec sa sève.
C’était l’un des cinq arbres magiques de l’ancienne Irlande.
L’If de Ross était un arbre merveilleux dont les fruits donnaient la Connaissance à tous ceux qui en mangeaient, après une quête aussi longue que périlleuse telle celle des chevaliers de la Table Ronde… 
Méditer sous cet arbre: apporte la sérénité et l’acceptation des grands cycles de vie et de mort.
Dans le langage floral:, les fleurs de l’if désignent la tristesse terrestre,donc passagère, mais aussi l’espérance de la vie qui ne s’interrompt jamais. 
Vertus médicinales:L’if est surtout connu pour ses vertus diurétiques et astringentes mais sa sève et ses fruits sont toxiques. 

Le noisetier (ou coudrier) 

Symbolique: La noisette symbolise la sagesse c’est pourquoi le noisetier est associé au puits et à un enseignement caché, difficile d’accès. C’était le bois des baguettes (magiques) des druides et des bardes. 
Légende:si l’on dormait sous ses branches, il arrivait que l’on fasse des rêves prophétiques. C’est pour cela que les sourciers se servent de ses branches comme baguettes pour découvrir des sources cachées sous la terre.
Le noisetier est associé aux puits et est souvent planté non loin d’eux, afin d’en assurer la protection. 
Dans la mythologie celtique, le noisetier était le gardien de la source des sciences. 
Les licornes et les fées, initiatrices de l’enseignement druidique, se cachaient dans ses branches.Le noisetier était l’un des sept arbres sacrés du bosquet des druides.
Une ancienne coutume bretonne voulait que l’on place une corbeille remplie de noisettes sous le lit des jeunes mariés afin que leur union soit féconde. 
Méditer sous cet arbre:La méditation près d’un noisetier portera sur la connaissance et le savoir, l’expérience dont on tire des fruits, et la manière dont on doit s’ouvrir afin de recevoir de nouvelles connaissances. 
Dans le langage floral:Les fleurs du noisetier désignent le désir et la capacité de réconciliation.
Vertus médicinales:La médecine des plantes lui emprunte son écorce, ses chatons, ses feuilles et ses fruits.Le noisetier est connu pour ses vertus dépuratives, diurétiques, antihémorragiques, astringentes, cicatrisantes et fébrifuges. Il est aussi utilisé pour soutenir les traitements de beauté, et lutter contre la dermatose, les calculs urinaires, la sénescence, les ulcères et les varices, pour chasser les parasites intestinaux et équilibrer les menus des diabétiques.

  

Le noyer 
Symbolique: La noix est le symbole de l’intelligence à cause de la forme de ses cerneaux qui ressemblent à s’y méprendre â un cerveau humain.
Légende :Pour les paysans, le noyer est un arbre de bon augure. S’il donne beaucoup de noix une année, ils savent que l’hiver sera rude, mais par contre que la récolte de blé suivante sera très bonne. 
Les Gaulois s’en méfiaient, car c’est un arbre plutôt solitaire, il signifie d’ailleurs mauvais voisinage. Dormir sous la ramure d’un noyer serait maléfique.
En Corrèze on ajoute que si l’on dort en dessous on se réveille avec la fièvre. ( Ceci vient sans doute du fait que le noyer exhale une odeur pénétrante qui nuit très souvent aux végétaux situés sous sa frondaison).
La légende dit que si on cueille des branches la veille de la Saint-Jean et qu’on les suspende dans la maison, on est protégé de la folie et de la foudre.
Dans le Dauphiné, on offre une noix fraîche aux jeunes mariés devant l’église Ce présent symbolise l’attachement que chacun doit avoir pour l’autre (comme les deux cerneaux liés ensemble dans la coquille).
En Ecosse, les fiancés font brûler deux noix dans le foyer; selon l’apparence du feu et la manière dont elles se consument, ils connaissent en détail l’avenir de leur ménage.
Le noyer est à l’origine des noms suivants : Nouget, Nogaro, Noguier. 
Dans l’est de la France, on gardait près de la cheminée des feuilles de noyer séchées et quand l’orage menaçait on les brûlait dans le foyer pour repousser le tonnerre et la pluie au loin.
C’est avec le noyer que l’on fabriquait les meilleurs sabots. 
Vertus médicinales: On l’utilisait autrefois pour redonner des cheveux à ceux qui en manquaient en leur administrant des cataplasmes de noix mâchées sur le crâne.
La noix fournit de l’huile très appréciée, de la teinture par son brou , et son bois est très utilisé en ébénisterie. 

 

L’olivier 
676158acdda40dffa19a8b32a944e3f0Symbolique: trés apprécié (symboles nombreux): 
-en premier lieu la PAIX retrouvée mais aussi:
-fécondité,longévité,force,victoire (la couronne des vainqueurs),pureté,etc…
C’était l’arbre consacré au dieu romain Jupiter et à la déesse grecque Athéna.
Légende:le rameau d’olivier que la colombe rapporte vers l’arche à la fin du déluge
La croix du Christ aurait été en cèdre et olivier.
Dans le langage floral:Au moyen-age c’était l’arbre de l’amour.
 

L’orme 
Symbolique:Les seigneurs rendaient la justice sous son ombrage, d’où son nom d' »arbre de Justice ».
Légende:Il existe encore dans la Somme 3 ormes légendaires et tricentenaires dont on dit qu’ils auraient sauvé un village de la peste décimant la région.
. Cet arbre est généralement attribué à Bacchus car il était utilisé pour son culte et dans la culture de la vigne. En effet, les piquets de vigne étaient en orme.
L’orme au feuillage précoce était planté, à l’origine, par les nymphes elles-mêmes, près de la tombe des héros.
Méditer sous cet arbre: sur les cycles de l’énergie naturelle qui est en nous, toujours renouvelée afin que nos expériences et nos blessures deviennent notre force. 
Dans le langage floral:
Vertus médicinales:L’arbre aux pouvoirs surnaturels: au Moyen age il était réputé guérir la lèpre et autres maladies cutanées. Les sorciers utilisaient l’écorce pour concocter des remèdes puissants (rhumatismes et sciatiques).
Les feuilles de ces arbres, appliquées sur les plaies, étaient considérées comme les plus bénéfiques contre les hémorragies. 
Il est aussi réputé contre la calvitie, les dartres, l’eczéma, les dermatoses, les plaies.

Le peuplier
Symbolique:C’est l’arbre du Peuple (d’où son nom tiré du latin Populus) car c’était sous des Peupliers que l’on prenait autrefois les décisions importantes.
Suivant la Tradition européenne le peuplier est attaché à l’Autre Monde,à la vie cyclique des âmes,c’est l’arbre de la mélancolie, du souvenir des êtres disparus...
Pour les druides, le peuplier symbolisait le vieil âge de l’homme en raison de ses feuilles blanches. Mais le peuplier est aussi toujours porteur d’espoir et promesse de régénérescence.

Légende:La mythologie grecque raconte que la nymphe Leucé se métamorphosa en peuplier en tentant vainement d’échapper à Hadès qui la poursuivait.Elle demeure depuis, dans l’Autre Monde, sur la rive du fleuve « Mémoire ». Héraclès, ayant visité le territoire des morts, ramena une branche de ce peuplier et s’en tressa une couronne. Les feuilles qui touchaient sa tête devinrent blanches tandis que les autres restaient noires comme l’âme des morts. Depuis, on honore le peuplier blanc car sa double couleur en fait un arbre des deux mondes. 
Méditer sous cet arbre: …vous aidera à oublier les choses vaines pour accéder à votre véritable mémoire profonde (karmique). 
Dans le langage floral: les fleurs de peuplier désignent le temps, le courage d’entreprendre et la patience. 
Vertus médicinales: Nombreuses.Le peuplier est connu pour ses vertus toniques,expectorantes,fébrifuges, diurétiques, aseptisantes et vulnéraires. Il est utilisé notamment pour soutenir les traitements contre les hémorroïdes,les problémes urinaires, les intoxications alimentaires, les affections pulmonaires, les douleurs articulaires, les gerçures et les rhumatismes. 
Les amérindiens utilisaient sa résine contre les maladies de peau.

 

Le pommier 
Symbolique:le pommier a engendré des croyances magiques: 
-il aide à acquérir l’Immortalité,la fécondité,la beauté
-il améliore les Connaissances
-il procure la SagessePlanches de botanique de Duhamel
Légende:Les Pommes d’Or du jardin d’Héra gardé par les Hespérides. Avallon, l’île des Pommiers où reposent Arthur, Merlin, Morgane et Mélusine.(Le pommier était l’un des sept arbres sacrés du bosquet des druides) 
Les licornes étaient supposées se reposer et se réfugier sous ses branches.
En transperçant de sa flèche une pomme posée sur la tête de son fils Guillaume Tell libéra son peuple et son pays
Méditer sous cet arbre:.Apporterait la sagesse.
Les anciens druides assuraient que la connaissance était l’attribut de cet arbre 
Anecdote connue: La méditation sous un pommier donna à Newton l’idée imagée de la pesanteur et de la gravitation universelle
Dans le langage floral:Il symbolise l’amour et la perfection, le lien permanent qui unit l’homme à la nature
Vertus médicinales: »Manger une pomme par jour préserve de la maladie » ,
Vieux dicton qui montre que depuis trés longtemps la Pomme est considéré comme un fortifiant et un reméde préventif.
Le pommier est connu pour ses vertus diurétiques, antigrippales et dépuratives. Il est utilisé pour soutenir les traitements contre l’anémie, le diabète, l’infarctus du myocarde, le cholestérol, l’hypertension et l’asthénie, les maux de foie et d’estomac, pour soulager les douleurs articulaires, les insomnies et le surmenage.
Il participe aussi aux soins de beauté, de la peau et du visage. 

Le sapin
Symbolique:Un pont entre ciel et terre.Il exprime la fluidité du lien qui relie le haut et le bas, le spirituel et le matériel, l’esprit et la matière.
Depuis les Celtes c’est le symbole de l’espoir toujours renouvelé des forces de lumière sur les ténèbres, et de la vie sur la mort. De nos jours,au solstice d’hiver, le sapin de Noël est devenu symbole de don et générosité(les cadeaux de Noël)
Légende:Il était sensé conjurer les mauvais sorts(aiguilles de sapins) et empêchait la foudre de tomber.
En Allemagne on flagellait les femmes stériles le jour du mardi gras pour leur permettre d’avoir des enfants.
Chez les Grecs,pour attirer le regard de la déesse Artémis à l’arc d’argent, on plaçait devant la porte et tout autour de la chambre où devait avoir lieu la naissance de nouveaux-nés des rameaux de sapins que l’on brûlait rituellement comme des torches.
Dans les cultes gaulois, Druntia, déesse du Sapin, était honorée comme protectrice et reine des druides. 
Méditer sous cet arbre: Cet arbre toujours vert est un messager qui nous encourage à poursuivre notre chemin, à supporter les problèmes de l’existence comme ses branches supportent le poids glacé de la neige. Le sapin porte en lui l’énergie de la résistance, et la lumière de l’espérance, qu’il donne à celui qui sait les capter.
Dans le langage floral:Les fleurs du sapin désignent l’élévation d’esprit, l’idéal spirituel.
Vertus médicinales:la première qualité du sapin est la fluidité.Il aide à libérer la respiration et à lever les blocages qui proviennent d’une mauvaise circulation de l’énergie ou du sang dans le corps.
Vertus toniques, diurétiques et cicatrisantes. Il est utilisé aussi pour soutenir les traitements contre les durillons et les verrues, et pour accélérer la cicatrisation des plaies. 
La résine trés estimée a de nombreux pouvoirs (contre l’asthme, la bronchite et la toux notamment).

 

Le saule 
 
Légende:Le rituel magique légendaire:en jetant une croix faite de deux brindilles de saule dans une source sacrée on connaissait l’heure de sa mort.
Si la croix flottait, c’était la mort dans les mois à venir, par contre elle s’annonçait d’autant plus lointaine que la croix coulait rapidement vers le fond.
 
Vertus médicinales:L’aspirine(l’acide salicylique est tirée du saule qui posséde lui aussi de trés nombreuses vertus):
-contre les rhumatismes(saule blanc).
-contre le pyrosis,les aigreurs d’estomac,les intoxications alimentaires(écorce).
-contre les douleurs arthritiques et les cors.
-contre l’insomnie nerveuse (feuilles).

Le tilleul 
Symbolique:Arbre protecteur,symbole d’amitié et de fidélité mais aussi d’amour conjugal.
Légende:On le suspendait dans les étables et les maisons pour son pouvoir protecteur, même si les elfes dansaient en rond autour de lui en laissant sur le sol des cercles verts
Tilia_cordata_-_Köhler–s_Medizinal-Pflanzen-139Celui qui portait un sachet contenant son écorce broyée était à l’abri des chutes, blessures, insolations, intoxications et en général de tous dangers corporels…
Les sorcières aussi aiment les tilleuls et c’est sans doute pourquoi dans les Flandres on trouve souvent accrochées à ses branches des images de la Vierge, pour les éloigner lorsqu’elles veulent se réunir sous ces arbres.

Vertus médicinales:Employé pendant des siècles contre les affections de la peau, les maladies épidémiques, la paralysie, les vertiges et les œdèmes. Sa deuxième écorce guérirait les ophtalmies et son ombre serait très bénéfique aux épileptiques.Ses fleurs ont des propriétés adoucissantes reconnues (tisane).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Comment protéger son foyer et favoriser sa prospérité?

C’est décidé, je me lance. Après 30 ans de lecture, d’apprentissage, de séminaires et diverses initiations, je ne sais pas pourquoi, mais là je me sens pleinement légitime à transmettre mes connaissances.

Je commence petit, par un atelier ouvert à seulement 4 personnes à qui je transmettrai une méthode d’activation infaillible des pentacles de l’Abbé Julio. Tout le monde connaît les pentacles de l’abbé Julio. Le web, la littérature, les boutiques… proposent Médailles et Pentacles de l’Abbé Julio, avec un descriptif de leurs vertus. Ce dernier généralement exact est souvent incomplet. Pour agir, ces pentacles doivent être réalisés en suivant quelques recommandations et surtout activés.

Lors de cet Atelier, vous réaliserez votre pentacle dans un environnement favorable. Vous l activerez et le consacrerez.

Vous apprendrez à reproduire ce pentacle pour être autonome à l avenir et le transmettre à votre tour.

Par soucis d honnêteté cet atelier ne s adresse qu’aux initiés chrétiens (baptisés catholiques et orthodoxes).

Dans le cas contraire le pentacle n’aura aucun pouvoir à moins qu’un ami lui même baptisé ne le fasse pour vous

 

Demandez et on vous donnera. Cherchez et vous trouverez. Frappez et on vous ouvrira. Car quiconque demande, reçoit. Celui qui cherche, trouve. Et devant celui qui frappe s’ouvre des portes. (Matthieu 7.7.8)

J’aime recevoir tout ce que l’on me donne, car maintenant je suis réceptiF-VE.

 eloim

Pentacle de l’Abbé Julio : « Eloim »

Le pentacle eloim vous comble de biens, vous et vos enfants.
Le pentacle eloim apporte réussite, prospérité, fortune, affaire temporelle, commerce pour les entreprises.
Le pentacle eloim apporte également la bénédiction de la famille, de la maison, de la femme et des enfants.
Date : samedi 25 août
Durée: 3 h (14h30-17h30)
Nb de participants: 4 max
Lieu: Toulon
Tarif: 45€ (inclus : réalisation, protocole et matériel de consécration supplémentaire pour vos futures réalisations)

Premier contact mp facebook ou mail blueoon83@gmail.com

Au plaisir de vous rencontrer ❤

Et n’oubliez pas, vous êtes néEs pour la prospérité 😉

 

Pleine lune de wesak…et moi et moi émois : l’énergie de la révolte

Le Wesak est la Descente et la Bénédiction des énergies Bouddhique et Christique : Le Bouddha et le Christ viennent ensemble bénir la Terre et toute l’Humanité à la Pleine Lune en face du Taureau de chaque année.

 

Les deux Maîtres Ascensionnés Bouddha et Jésus Sananda s’unissent pour apporter à la Terre, l’énergie d’Amour Universel. Ils posent sur Terre, l’énergie de la Compassion. La compassion est l’Amour sans condition. Il nous incite à abandonner le mental en vivant la simple Présence dans l’instant présent. Ils nous connectent ainsi avec nos Univers multidimensionnels.

 

Le jour du Wésak, essayez de prendre  plus conscience du Divin en vous. Faîtes l’unité totale entre vous et Vous, c’est à dire entre la matière physique qui vous entoure et la matière spirituelle et divine.

Pas besoin de grands mots, pas besoin de grandes phrases ! Il vous suffira simplement d’ouvrir votre cœur, d’être en réception de ce que l’Univers déposera en vous.

Pour vous préparer à vivre ce magnifique moment, portez à haute voix vos demandes.

L’énergie est CONSTRUCTIVE ❤ 

 

ET EN 2018, BELTANE

 

Beltane, également appelé « Veille de mai », se fêtait chez les Celtes durant la nuit de la première pleine lune de mai. La veille du premier mai,  est dédiée aux élémentaux, les sylphides, les ondines, les gnomes, les salamandres.  C’est aussi la fête des elfes et des fées.

C’est une nuit magique ou le voile entre leur monde et le nôtre est ténu ; cette nuit appartient à ces esprits et ceux-ci peuvent parfois être vus par les mortels.

 

 

 

 

Symboles et correspondances

Encens : lilas, muguet.
Arbres : arbres fruitiers en fleurs, saule, aubépines.
Fleurs : lilas, muguets, fleurs de mai.
Couleurs : rose, vert tendre, mauve, jaune.
Chandelles : vertes, roses, mauves.
Pierres : émeraude, saphir, quartz rose.
Planète : Vénus, Lune.
Carte du tarot : Grand prêtre, arcane majeur 5.
Influence : intelligence, joie.

fontaine-zen

C’est une nuit magique…pensez à

Faire vos huiles enchantées

Faire vos eaux magiques

 

 

 

 

L’Esprit d’Avalon

« Il était une fois une île sacrée, raconte la légende, où des prêtresses étudiaient les loi de l’Esprit et vénéraient la Déesse et la Force divin présentes en toutes choses. Cette île de l’ancienne Bretagne, s’appelait Avalon, et pendant très longtemps, elle a été gouvernée par la déesse.

Les Prêtresses d’Avalon, au front orné d’un croissant de lune bleu, avaient pour mission de préserver le caractère sacré des rites de leur culte… jusqu’à l’arrivée des Romains, dont les églises chrétiennes délogèrent la tradition druidique ; ont dit que seules les prêtresses avaient le pouvoir de fendre les brumes magiques qui flottaient alors au-dessus des eaux encerclant Avalon… pour atteindre ses rivages.

On raconte également que sous l’effet du mélange des cultures païenne et chrétienne, à l’époque de la légende du roi Arthur, l’influence d’Avalon s’est estompée, en même temps que ses contours à jamais disparus dans les brumes.

Et pourtant,les gens se rendent encore par milliers chaque année dans le Somerset, en Angleterre dans l’espoir d’établir une connexion mystique avec Avalon, dont l’influence a perduré jusqu’à nos jours.

Ils visitent Glastonbury Tor, là où aurait été située Avalon, dont on dit qu’elle continue toujours d’exister dans une autre dimension…

Glastonbury-Tor-tower

 

… Si Avalon et sa Déesse se sont évanouies dans les brumes, qu’elles ne sont plus à notre portée sur le plan matériel, devenues « irréelles » en raison d’un tournant dans le champs de la conscience collective, il n’en demeure pas moins qu’Avalon est encore parmi nous en esprit, prête à partager sa sagesse sacrée avec tous ceux qui s’y intéressent véritablement.
Il suffit de fermer les yeux, de croire en ses pouvoirs magiques et demander « Qu’elle est la voie à suivre ? Où est le bien ? Où sont la vérité de la lumière ? » pour qu’elle nous indique le chemin.

Avalon est le lieu symbolique du mystère sacré, mémoire vivante de la conscience Divine en chacun de nous. Nous sommes destinés à emprunter le sentier symbolique qui mène aux rives d’Avalon pour découvrir notre véritable nature, les motivations et le conséquences de nos actes, et notre responsabilité envers tout ce qui vit. De nos jours, le chemin vers Avalon est à l’intérieur de nous, tandis que ses manifestations sont à l’extérieur.

Accéder au Divin, c’est se connecter à son cœur.

Puissiez vous baigniez pour toujours dans l’amour de la Déesse. »

Colette Baron-Reid « La sagesse d’Avalon »

 

Légendes de l’abbaye de Glastonbury

Bien qu’elle soit aujourd’hui en ruines, l‘abbaye de Glastonbury, dans le Somerset, en Angleterre, est toujours un lieu puissamment évocateur, entouré d’histoire, de religion et de mythologie. Une histoire prétend que Joseph d’Arimathea, gardien légendaire du Saint-Graal, a fondé la première église chrétienne en Grande-Bretagne à Glastonbury peu après la mort du Christ. Un autre soutient qu’en 1191, des moines de l’abbaye ont déterré une bûche évidée contenant deux corps et une croix inscrite qui disait: «Ici se trouve enterré le roi Arthur et sa femme Guenièvre».

Trenches-England-Glastonbury-Abbey

Les traditions et les mythes qui entourent l’abbaye de Glastonbury sont peut-être les principales raisons pour lesquelles elle est devenue l’un des monastères les plus importants et les plus riches d’Europe. Mais les sceptiques ont longtemps décrié ces histoires comme des inventions par des moines médiévaux pour remplir les coffres de l’abbaye, surtout après un incendie massif détruit le monastère en 1184.

L’archéologue Roberta Gilchrist de l’Université de Reading a récemment achevé un projet pluriannuel Glastonbury Abbey, non encombré par des hypothèses antérieures fondées uniquement sur le mythe. «L’abbaye de Glastonbury occupe une place unique dans l’histoire du monachisme médiéval et dans le développement de l’identité culturelle anglaise», explique Gilchrist. « Pourtant, malgré sa signification historique et culturelle, on en savait relativement peu sur l’archéologie de l’abbaye. »

La plupart des efforts du projet Glastonbury Abbey Project ont été axés sur la réévaluation des données des fouilles précédentes. De 1904 à 1979, au moins 36 fouilles ont été achevées, mais une grande partie de ce matériel a été perdu ou jamais publié. Il a également été souvent mal interprété. Mme Gilchrist et son équipe ont passé plusieurs années à parcourir des archives d’un siècle, ainsi qu’à effectuer de nouvelles datations au radiocarbone et à analyser la composition chimique d’artefacts déjà excavés. «Nos objectifs étaient d’évaluer la signification scientifique des fouilles et de fournir une nouvelle source historique de preuves pour la compréhension du site», explique Gilchrist.

Tranchées Angleterre Glastonbury Glass

(Photo: C. Steele)

Verre de l’abbaye de Glastonbury

 

Les découvertes du projet soulignent la longue et complexe histoire de Glastonbury, y compris les preuves nouvellement identifiées de l’activité romaine et saxonne antérieure à la fondation de l’abbaye. Une réévaluation des fours verriers sur le site a prouvé non seulement que les travailleurs saxons recyclaient le verre romain importé d’Europe, mais aussi que les fours avaient 300 ans de plus que prévu et étaient associés à la construction des premières églises en pierre autour de l’an 700 Selon Gilchrist, cela ferait du complexe de fabrication de verre du site l’un des plus anciens et des plus importants de l’Angleterre saxonne.

Les chercheurs ont également réévalué le site présumé de la tombe du roi Arthur. Les restes squelettiques et la croix inscrite ont disparu après la dissolution de l’abbaye en 1539, mais l’archéologue Ralegh Radford a affirmé avoir trouvé le lieu de sépulture original lorsqu’il a fouillé à Glastonbury dans les années 1950 et 1960.

Malheureusement, il existe peu de preuves reliant ce site avec le célèbre roi. « Radford a peut-être exagéré sa preuve », explique Gilchrist. « La réévaluation de ses dossiers de fouilles montre qu’il ne s’agissait que d’une fosse dans un cimetière, datant entre le onzième et le quinzième siècle. »

L’analyse de l’église abbatiale du XIIe siècle indique que les moines eux-mêmes ont fait la promotion de la réputation historique du site. Comme ils ont reconstruit l’église après le grand incendie en 1184, au lieu d’utiliser des styles architecturaux contemporains, ils ont inséré des éléments archaïques et rétrospectifs, apparemment pour simuler délibérément l’antiquité.

Il ne fait aucun doute que de nombreux mythes entourant l’abbaye de Glastonbury ont été au moins partiellement créés ou propagés à la fois à la fois médiévale et moderne. Cependant, selon Gilchrist, trop d’attention médiatique s’est concentrée sur les nouvelles preuves qui semblent réfuter les traditions mythiques de Glastonbury. Pour elle, il y a de la place pour que l’archéologie et la légende coexistent.

 « A Glastonbury, les gens répondent à un niveau personnel à l’endroit et à ses résonances historiques, légendaires et spirituelles. Nous n’avons pas prétendu réfuter les associations légendaires et nous ne le souhaiterions pas « , dit-elle. «L’archéologie peut nous aider à comprendre comment les légendes évoluent et ce que croyaient les gens dans le passé.»

En fait, note-t-elle, le projet a découvert la première preuve définitive de l’occupation du site de Glastonbury Abbey au cinquième siècle.

Legends of Glastonbury Abbey  (Une publication de l’Institut archéologique d’Amérique)

 

Plantes, huiles essentielles et encens

Le règne végétal est magique en lui même. Généreux, il nous offre ombre, oxygène remèdes, parfums, nourritures du corps et de l’âme dans une débauche de couleurs et de formes infinie…

J’aime préparer moi même mes huiles, bains et encens pour chaque célébration de la roue des saisons. C’est ma façon de me relier au monde qui m’entoure, de me plonger dans les savoirs ancestraux symboliques et herboristes…j’aime vraiment beaucoup ces moments.
J’utilise en autre la liste ci dessous. J’ai dans ma bibliothèque divers livres sur le sujet (usages subtils des plantes et encens) mais cet article sans prétention avant tout un mini mémo, pour moi. je pense qu il peut vous être utile 😉
En combinant habilement ces plantes entre elles, au bon moment et en les associant à quelques pierres et symboles, vos intentions plus fortes et  vos prières mieux entendues

Amusez vous

)O(

c90a5177609fc7d8ee65dce1486c45d0

Les herbes magiques

Usage

Prophétie: camphre, héliotrope, jasmin, marigold (œillet d’inde), mimosa, rose.
Protection: anis, bois de santal, bruyère, cannelle, cèdre, fougère, laurier, lilas, pin, sauge, trèfle, valériane.
Psychisme: cannelle, citron, citronnelle, gardénia, laurier, menthe, orange, rose
Purification: benjoin, camomille, camphre, cannelle, fenouil, laurier, lavande, romarin, tabac, thym, verveine.
Spiritualité: bois de santal, cannelle, héliotrope, jasmin, lotus, myrrhe, oliban, pin, sauge.
Amour: basilic, cannelle, coriandre, gingembre, lavande, menthe, romarin, rose.
Aphrodisiaque: cannelle, gingembre, ginseng, girofle, patchouli, sésame, vanille.
Richesse: camomille, cèdre, chèvrefeuille, jasmin, menthe, muscade, orange, verveine.
Bonheur: fleurs de pommiers, jacinthe, lavande, marjolaine, millepertuis.
Chance muscade, orange, poivre de la Jamaïque, rose.
Courage: oliban, poivre noir, sang de dragon, thym.
Divination: anis, camphre, girofle, hibiscus, iris, orange.
Exorcisme: ail, angélique, basilic, girofle, menthe, myrrhe, sang de dragon
Guérison,Santé: angélique, cannelle, cèdre, chèvrefeuille, citron, eucalyptus, laurier, lime, menthe, thym, violette.
Projection astrale: benjoin, bois de santal, cannelle, ditany de crête, jasmin.

Traditionnellement, on associe à chaque espèce une planète et un des quatre Eléments Universels :

* le Feu : domine l’action, la volonté, la force…
* l’Air : apporte l’inspiration, le mouvement, l’adaptabilité, la liberté, l’aisance mentale…
* l’Eau : attire la joie, la santé, la sentimentalité, l’émotion…
* la Terre : offre la stabilité, la fertilité…

Lundi – Lune  

  • Anis Air-Eau Protection et renforcement du psychisme, lutte contre l’emprise
  • Aubépine Air-Eau Protection du foyer, du couple, favorise les mariages
  • Bruyère Air-Eau Protection des enfants et du foyer
  • Concombre Eau Lutte contre la stérilité
  • Chou  Air-Eau Purifie le psychisme, affine la circulation des énergies physiques, reconstruction organique, guérisons
  • Citron Air-Eau Protection, renforcement et tonification du psychisme, purification des lieux
  • Fenugrec Air-Eau Favorise la vie matérielle
  • Fraisier Air-Eau Protection du foyer
  • Iris Air-Eau développe la voyance, les capacités de visualisation, favorable aux procédures d’éveil, purifie le mental
  • Lotier Air-Eau Développe l’intuition et la voyance, les pouvoirs subtils et la visualisation, calme les angoisses
  • Mélisse Air-Eau Protection du couple, protection du psychisme
  • Nénuphar Air-Eau Inspiration, rêve, voyance, apaise le psychisme. le nénuphar est une plante aquatique. Une variété des nénuphars blancs entraient autrefois dans la préparation de l’onguent des sorcières, panacée pour tous les maux. On dit que les fleurs de nénuphar sont excellentes pour augmenter la sensualité.
  • Pensée Air-Eau Favorise les sentiments nobles et profonds, protège le couple et le foyer
  • Pervenche  Air-Eau Protège le foyer et le mariage
  • Varech Air-Eau Protège des dangers venant de l’eau, protection de la navigation et des marins

MARDI – Mars – Feu

  • Ail Dégagement de lieux, force au combat. cette plante est très efficace contre le mauvais œil. On peut en suspendre à sa porte ou en porter sur soi. L’ail porte chance.
  • Ajonc Protection contre la concurrence
  • Chardon béni Protège contre les pertes (d’argent en particulier), force et protection
  • Chicorée Ecarte les ennemis, donne du courage, protection
  • Coriandre Puissance et courage, favorise la volonté. les graines de coriandre sont portées dans un sachet de tissu blanc comme amulette contre toutes sortes de maladies.
  • Cumin  Puissance et courage, favorise la volonté (idem coriandre)
  • Gingembre Augmente la vitalité sexuelle, donne force et puissance, assure la protection des biens
  • Moutarde Éloigne et protège des ennemis, protection des activités commerciales, protection contre la jalousie
  • Ortie (idem moutarde) Eloigne et protège des ennemis, protection des activités commerciales, protection contre la jalousie
  • Piment Protection, puissance, virilité
  • Pin (idem Piment) Protection, puissance, virilité
  • Poivrier (idem Piment) Protection, puissance, virilité
  • Quinquina exorcisme, désenvoûtement, protection des lieux
  • Vétivers Attirance sexuelle, vitalité, puissance

MERCREDI – MercureEau

  • Amande Améliore le travail intellectuel
  • Carvi Favorise l’intellect, protège des passions (amoureuses), favorise la dissolution des « petits moi »
  • Fenouil Attire l’argent, favorise le commerce
  • Origan Favorise la chance, donne la liberté, fortifie les nerfs, protège des passions amoureuses
  • Pissenlit Chance sur le plan matériel, attire l’argent
  • Rhue Attire l’argent, calme les nerfs
  • Tomate Calme les nerfs, éteint les passions
  • Menthe Repose et tonifie le système nerveux, favorise l’activité cérébrale
  • Noisetier Repose et tonifie le système nerveux, favorise l’activité cérébrale

JEUDI -Jupiter  

  • Chèvrefeuille Eau Protection sociale, élévation de situation, relation dans le monde des affaires (banques)
  • Chiendent Eau Richesse, respectabilité
  • Eucalyptus Feu-Air-Eau Harmonie, mental et facultés psy, protection, paix, guérisons
  • Euphraise  Feu-Air-Eau Développement des qualités initiatiques, inspiration, protection, guérisons, voyance
  • Érable Eau Richesse, Emploi
  • Jacinthe Eau Relations bancaires, élévation sociale, emploi
  • Patience Eau Attire l’argent, prospérité
  • Tilleul Eau Apporte la joie
  • Salsepareille Eau Elévation sociale, richesse, emploi

VENDREDI – Vénus – Feu

  • Anémone Favorise les sentiments, protège des passions
  • Aneth Vitalité et attraction
  • Avoine Prospérité matérielle, force et protection
  • Bouleau Favorise le mariage, protège la vie affective. l’écorce de bouleau sert à fabriquer des talismans, à inscrire des incantations en vue de sortilèges amoureux et à protéger des envoûtements
  • Cannelle Développe l’inspiration artistique, arts et créativité. utilisée comme encens, elle apporte la prospérité.
  • Clou de girofle Apaise les conflits passionnels, favorise l’harmonie des couples
  • Gentiane Favorise les sentiments sincères, protège des passions amoureuses
  • Géranium (idem Gentiane)
  • Jasmin Attire l’amour, développe les facultés psy. il protège l’affection et l’amour. Brûlé comme encens, il inspire des rêves divinatoires.
  • Orchidée Développe l’érotisme, crée une ambiance troublante, favorise les passions et la sexualité
  • Myrtille Paix affective, protection contre les passions
  • Poirier Favorise les relations amoureuses
  • Primevère Développe les passions et les frénésies, favorable aux débauches
  • Bouton de rose Jeter quelques boutons de rose dans un feu procure la chance
  • Sureau Protège des envoûtements d’amour
  • Vanille Provoque les désirs sensuels, développe l’érotisme, allume les passions
  • Verveine également appelée plante d’amour, sera utilisée dans tous les rituels visant à garder auprès de soi une personne aimée ou pour attirer à soi une personne désirée
  • Violette Provoque les passions amoureuses
  • Ylang-Ylang Développe les passions et la sexualité. Favorable aux débauches, à la perversion et à Lilith

SAMEDI – Saturne – Eau

  • Céleri Sagesse, protection, purification. Les graines elles sont excellentes pour la concentration des médiums. Brûlées avec de l’encens, elles augmentent les pouvoirs psychiques.
  • Cyprès Préparation à la mort, approfondissement spirituel
  • Fumeterre  Protection, dés-envoûtement, exorcisme
  • Hêtre Préparation à la mort, sérénité
  •  Orme Vérité, justice, procès
  • Trèfle Eloigne les épreuves

DIMANCHE – Soleil

  • Achillée Feu Désenvoûte ment, protection, talismans, exorcismes
  • Acacia Feu-Air-Eau Inspiration, guérison, évolution spirituelle. on peut brûler cette plante pendant les séances de méditation pour capter plus facilement les messages émanant du monde invisible.
  • Angélique Feu-Air-Eau L’angélique, aussi appelée l’herbe aux anges, préserve quiconque fait appel à ses vertus, de tous les maléfices et mauvais sortilèges. Elle possède également le pouvoir d’augmenter la patience et la persévérance chez la personne qui l’emploie.
    Harmonisation des énergies, paix, guérisons, protection contre les passions

Basilic Dimanche Mercredi Jeudi
Soleil Mercure Jupiter
FeuAir-Eau Clarté mentale, contre les angoisses, acquisition de facultés psy. Une des plantes les plus bénéfiques. cette herbe sacrée assure la protection dans la maison; son odeur agréable et attirante apporte, entre autres, la joie et la gaieté.

  • Buis Feu-Air-Eau Protection importante, inspiration, guérison
  • Camomille FeuAir-Eau Imagination, protection, guérison. il est reconnu que la camomille attire l’argent; il est recommandé de se laver les mains dans une infusion de camomille juste avant de jouer à un jeu de hasard.
  • Fougère  FeuAir-Eau Donne gloire et renommée. mettre une fougère près de sa fenêtre protège des mauvais sorts.
  • Laurier FeuAir-Eau Chance, protection, inspiration, développe l’imagination littéraire. une feuille de laurier passée sur une feuille de papier apporte l’inspiration à celui/celle qui veut écrire. Un bouquet de laurier offert à une mariée lui assurera une union heureuse et durable.
  • Gui  FeuAir-Eau Développe les facultés subtiles, chance, protection, guérison. le gui était la plante sacrée des druides, et un rituel magique précédait toujours sa cueillette. On dit qu’il possède des propriétés aphrodisiaques, qu’on le consomme en infusion ou qu’on le porte en talisman.
  • Marguerite Feu-Air-Eau Provoque des sentiments élevés, éthique, inspiration poétique. les marguerites prédisposent au retour d’affection.
  • Peuplier Eau Fortifiant du système nerveux, éveil du mental
  • Pommier  Feu/Air/Eau Chance, harmonie, guérison

Rose  Feu/Air/Eau Sentiments religieux, mysticisme, harmonie spirituelle, voie d’éveil. la rose est la fleur par excellence pour tous les rituels d’amour et, pour ce type de rituel, on la retrouvera toujours sur l’autel ou à l’intérieur du cercle magique. Symbole de la perfection, de la séduction et de la sensualité, elle est la fleur de Vénus, planète associée aux natifs du Taureau et de la Balance. Les pétales de roses rouges et jaunes ont un effet incontestable sur la fécondité.

  • Romarin Feu/Air/Eau Guérison, lucidité, protection. cette plante améliore la mémoire. Placée sous un oreiller, elle attire la chance; portée sur soi, elle favorise le bonheur.
  • Sauge Feu/Air/Eau Chance, prospérité, richesse, protection guérison
  • Thym Feu/Air/Eau Richesse matérielle, santé, protection. lorsqu’on le brûle sur du charbon, dans la maison, on garantit la bonne santé à tous les occupants; en porter sur soi nous apporte de voir nos qualités reconnues.
  • Valériane Feu/Air/Eau Guérison des dépressions, paix, harmonisation des énergies, guérison

 

 

rose ylang

Les huiles essentielles

Intention Magiques

Huiles

Attraction, sexualité des hommes

Ambre gris, Gardénia, gingembre, jasmin, lavande, musc, tonka 

Attraction, sexualité des femmes

 Musc, Patchouli, vétiver, violette

Courage

 cèdre, musc, géranium, rose

Fertilité

 musc, verveine

Harmonie

 fleur de pommes

 Santé

œillet, Eucalyptus, Gardénia, lotus, myrrhe, Narcisse, bois de santal, violette 

Rupture de sortilège 

 Bergamote, myrrhe, géranium, vétiver

Amour

 Clou de girofle, gardénia, jasmin, rose

Chance

Cannelle, cyprès, Lotus 

Convoitise 

 cannelle, clou de girofle, musc, vanille

Méditation 

Acacia, jacinthe, Jasmin, magnolia, myrrhe, noix de muscade 

Capacité mentales

chèvrefeuille, lilas

 Argent

 Amande, bergamote, chèvrefeuille, menthe, patchouli, pin verveine

 Paix

Benjoin, cumin, gardénia, jacinthe, magnolia, rose 

 Puissance

Œillet, vanille 

 Protection

 cyprès, myrrhe, patchouli, géranium, violette

 Capacité psychique

acacia, cannelle, clou de girofle, jasmin, lavande, myrrhe, olive, bois de santal 

 Purification

 Acacia, cannelle, clou de girofle, jasmin, lavande, myrrhe, olive bois de santal

sommeil 

 lavande, narcisse, valériane, fleur d’oranger

spiritualité

lotus, magnolia, bois de santal

Vitalité

vanille, noix de cola, guarana

Amitié et joie

Pois de senteur

Guérison

eucalyptus, gardénia, lotus, myrrhe, narcisse, violette

 

Webographie

Bonnes résolutions d’année nouvelle ou tableau de rêves?

Cette année, j’expérimente le tableau de visualisation.. C’est un petit outil de motivation qui associe la loi d’attraction…Alors pourquoi ne pas essayer?

images

Un tableau de visualisation est un assemblage d’images, de photos et d’affirmation de vos rêves, objectifs, et plus généralement de ce qui vous rend heureux. Il est également appelé tableau de rêves, carte au trésor ou tableau de vision. En créant un tableau de visualisation, vous aurez un outil pratique pour vous aider à conceptualiser vos objectifs. En outre, ce sera une bonne forme de motivation pour travailler à la réalisation de vos rêves. (Lire plus >>)

Je  ai réalisé le mien avec Canva et mis en fond d’écran sur mon ordinateur

Comment faire un tableau virtuel ?

Plusieurs outils sont disponibles librement pour vous faciliter la tache. personnellement, j’utilise beaucoup Canva pour la création de montage photos, cartes etc.
Ce petit tuto vous donne la marche à suivre. Amusez vous

 

 

voici le mien 🙂

2018 (1)