Les bols tibétains

J’aime faire  chanter mes bols tibétains. J’en ai plusieurs, de tailles différentes qui me servent à clarifier l’espace, à faire monter la vibration des lieux après avoir procéder à la purification des mes espaces de vie.

  1. Rituel de purification à base de sauge
  2. Le genévrier (cade) purifie, assainie et élimine les vibrations négatives

Le son qui se propage à travers la pièce semble venir d’un autre monde, les vibrations se répandent telles des ondes bienveillantes et apaisantes qui se croisent et s’entrechoquent. Je ressens véritablement la montée de vibration et lorsque le son disparaît, flotte une sensation de sérénité infinie.

Outil de méditation privilégié, les bols tibétains ont également de grandes vertus apportant la guérison . Focus sur une thérapie méconnue mais des plus efficaces.

La vibration et la matiére

Personne ne sait exactement de quand datent les premiers bols tibétains, l’origine mystérieuse qui entoure ce magnifique objet lui attribue encore plus de charme. On estime leur apparition alors que la religion Bön, préexistante au Bouddhisme, prédominait au Tibet. Aujourd’hui ils sont souvent fait de bronze ou de cuivre, mais à l’origine les bols étaient fabriqués à partir de sept métaux distincts, symbolisant les astres :

  • l’argent (la Lune)
  • le cuivre (Vénus)
  • l’étain (Jupiter)
  • le fer (Mars)
  • le mercure (Mercure)
  • l’or (le Soleil)
  • le plomb (Saturne)

Les sept alliages représentent également les sept chakras principaux, leur résonance permettant d’équilibrer chacun d’entre eux, mais aussi les sept jours de la semaine.

Le système des 13 chakras et leurs significations

Comment faire chanter un bol tibétain ?

On peut faire vibrer un bol par différentes approches. Il existe une multitude de tailles produisant des sons bien distincts et autant de bâton servant à les produire. On peut frapper plus ou moins doucement le bol pour l’entendre sonner jusqu’à ce que les vibrations s’apaisent, ou bien faire rouler le bâton en le tenant comme un stylo tout autour de celui-ci, à la manière d’un verre de cristal que l’on ferait chanter avec les doigts.

Des vertus thérapeutiques

On utilise depuis toujours le chant et le son dans les rituels de guérisons à travers le monde. Tambours, bâtons de pluie, gongs, cymbales… les instruments varient selon leurs utilisateurs, qu’ils soient chamanes, prêtres ou encore moines récitant des mantras. Le son permet une reconnexion à l’instant présent et c’est encore plus vrai avec les bols tibétains. Savoir être à l’écoute du son permet de vivre l’expérience d’une profonde méditation. Une seule séance de soin par les bols tibétains aurait l’effet de plusieurs mois de méditation ! Comment cela est-ce possible ? Ici tout est une question de vibrations.

réquences curatives les lunes bleues du varNotre corps est constitué d’eau à 65% en moyenne. C’est cette eau qui va réagir en tout premier aux vibrations des bols qui seront disposés tout autour et sur le corps. Imaginez que l’on jette une pierre dans un lac, les ondes qui se créent vont se propager sur toute sa surface, il en va de même avec l’eau contenue dans nos cellules. C’est donc un véritable massage en profondeur qui va s’effectuer dans l’ensemble du corps. Dès le départ, vous pouvez ressentir un état de bien-être des plus pénétrants et régénérants.

Le thérapeute va disposer les bols tibétains afin d’accorder les bonnes vibrations en fonction des parties du corps.Les cellules ont elles aussi une mémoire et emmagasinent tous nos chocs, nos émotions, qu’elles soient positives ou négatives.

En transformant la fréquence vibratoire de ces dernières, le bol tibétain va rétablir la bonne fréquence et ainsi permettre à l’énergie de circuler, d’aligner des chakras et de redonner aux organes la force de s’auto-guérir.

bols tibétains  herbe les lunes bleues du var.jpg

Le reportage à voir


https://dailymotion.com/video/x7nubp6

GEO Reportage – Bols tibétains, la thérapie par les sons (2019)

Les vibrations des bols tibétains, dits « bols chantants », se sont répandues au-delà des villages de l’Himalaya depuis longtemps déjà. En Occident, ces récipients métalliques sont surtout mobilisés comme outil thérapeutique contre le stress.
Dans les montagnes tibétaines, on les utilise pour la méditation, les cérémonies tantriques et les rituels de guérison, qu’il s’agisse de chasser une migraine, de soulager des douleurs chroniques ou d’accompagner une parturiente. Parés de mille vertus, ces bols sont fabriqués à la main dans de petites entreprises familiales.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.