Les 10 perfections qui libérent

Plutôt qu’une destination, le bonheur est pour les  bouddhistes  un chemin qui se parcourt en pratiquant des « perfections » ou paramitas.  Ces attitudes sont à cultiver comme autant de vertus qui menées à leur perfection permettent d’accéder à l’éveil (nirvana).

Le don. Le matériel, mais pas seulement : servir, aider les autres, transmettre et  surtout, toujours se donner corps et âme cœur à ce que l’on fait.

La moralité.  Geste juste, parole juste :   bien se conduire en tout temps, vivre selon des règles éthiques, discipliner ses sens et ses passions, faire preuve  de courtoisie, de considération et de politesse. C’est pratiquer en toute chose l’action en conscience.

Le renonciation . La pratique de la renonciation réduit l’attrait que l’expérience des sens exerce sur nous, et nous conduit à l’allègement, à la liberté et à la joie authentique.

La sagesse. Voir la vraie nature des choses, sans qu’elle ne soit plus contaminée par des préjugés personnels. Avec la sagesse, on peut donc vivre en accord avec les choses telles qu’elles sont, et accomplir la paix intérieure et la vérité.

L’énergie. La peur de ne pas obtenir ce que nous désirons peut nous rendre réticents à nous donner de tout notre courage et énergie face aux défis de la vie. L’énergie neutralise cette peur de l’échec et transforme le courage. Procrastination et paresse s’éloignent.

La patience. Parce qu’elle est l’expression d’une force tranquille, elle est le moyen de surmonter la colère, la mauvaise volonté et la haine, de maintenir paix et tranquillité intérieures, et de tolérer l’intolérable car tout est impermanent.

La sincérité. C’est l’honnêteté envers autrui et  soi-même : être honnête à que notre cœur désire vraiment et poursuivre courageusement cet idéal.

La résolution. Persévérance, détermination au discernement, à la vérité, au renoncement et au calme  pour atteindre la liberté et le bonheur.

La bonté bienveillante. Dans toutes nos actions, en toutes circonstances, en agissant impartialement, en envoyons de bons sentiments et de l’amour à tous les êtres, nos actions seront profondément bonnes et utiles.

L’équanimité.  Elle nous permet d’être avec ce qui existe sans être perdu ou désespéré, sans prendre les choses personnellement ; c’est l’acceptation totale de ce qui est. C’est accepter les choses simplement comme elles ont été jusqu’à présent. Nous passons beaucoup de temps à résister, à lutter, à rejeter, à ne pas accepter les situations et les gens. Par la pratique, l’équanimité se développe et nous devenons capables de lâcher prise, d’accepter et de voir les choses telles qu’elles sont réellement. La sagesse et la compréhension émergent tout naturellement.

Alors jour après jour, travailler chacune de ces perfections, revivre mentalement sa journée à l’heure du coucher et mesurer le chemin qu’il reste encore à parcourir…

cropped-course.jpg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s