Couper nos lignes d’attachement conscientes et inconscientes

Cette méthode, simple et efficace permet de se libérer des liens affectifs qui nous lient aux gens ou aux choses et nous empêchent d’avancer.

Cet exercice consiste à dessiner les lignes d’attachement conscientes et inconscientes qui nous relient à une autre personne puis à les couper. Pourquoi ? Parce que, nous dit Jacques Martel, l’attachement ce n’est pas de l’amour. L’attachement c’est une forme de contrôle de l’autre tandis que l’amour est inconditionnel. Couper les liens qui nous rattachent à une autre personne, c’est se donner plus de liberté, à soi-même comme à l’autre. Les personnes qui ont fait cet exercice constatent très souvent des changements en elles et autour d’elles. L’inconscient enregistre en effet plus efficacement ce qui est écrit ou dessiné. Par ailleurs, comme tous les êtres humains sont interconnectés, on se branche à une personne ou à une situation au niveau du subconscient.

Je l’ai mainte fois utilisée, et toujours avec succès . La voici :

 

 

Outre ces deux vidéos, je vous invite à lire cet   article très illustré qui détaille la méthode >>

Les sept étapes de la méthode y sont présentées ainsi :

1) Commencer par se dessiner soi-même, sur la partie gauche de la feuille : tracer un bonhomme allumette : la tête, les yeux, le nez, un sourire, le corps, les bras, les jambes. Écrire son prénom en-dessous du bonhomme avec l’initiale de son nom de famille.

2) Puis dessiner une 2ème personne à côté : notre partenaire, un de nos parents, notre enfant, un(e) collègue de travail, un(e) ami(e), son guide spirituel, une personne avec laquelle nous éprouvons de la frustration, des attentes, de la colère, etc. Écrire le prénom de cette personne et l’initiale de son nom de famille.

3) Tracer un cercle de lumière autour de son bonhomme pour symboliser que l’on souhaite ce qu’il y a de mieux pour soi.

4) Tracer un cercle de lumière autour du 2ème bonhomme pour symboliser que l’on souhaite ce qu’il y a de mieux pour cette personne.

5) Tracer un cercle de lumière autour des deux bonhommes, en rajoutant des petits rayons de lumière qui symbolisent que l’on souhaite ce qu’il y a de mieux pour les deux personnes, sans donner d’intention précise.

6) A présent, tracer les lignes d’attachement conscientes ou inconscientes entre les 2 bonhommes au niveau des différents centres d’énergie (chakras). Il doit y avoir 7 lignes qui relient les 7 chakras, soit, de bas en haut : chakra racine (sacrum), chakra sacré (nombril), chakra du plexus solaire, chakra cœur, chakra gorge, chakra du 3ème œil (entre les deux yeux) et chakra couronne (sommet du crâne).

7) Avec les ciseaux, couper la feuille de papier au niveau des lignes d’attachement.

Si l’exercice du bonhomme allumette se fait traditionnellement entre soi et une autre personne,  il est possible de le faire pour résoudre une situation (vendre sa maison, trouver un emploi, améliorer sa situation financière, etc. L’exercice consiste à dessiner les lignes d’attachement conscientes et inconscientes qui nous relient à une situation puis à les couper.

Pour faire cet exercice, il suffit de se munir d’une feuille blanche, d’un crayon et d’une paire de ciseaux et de suivre les 7 étapes suivantes :

1) Dessinez-vous comme un bonhomme allumette : la tête, les yeux, le nez, un sourire, le corps, les bras, les jambes. Écrivez votre prénom en-dessous du bonhomme avec l’initiale de votre nom de famille.

2) Dessinez un rectangle à droite qui représente la situation sur laquelle vous voulez travailler et décrivez la situation (dans cet exemple, trouver un emploi) en précisant le type d’emploi.

3) Tracez un cercle de lumière autour de votre bonhomme avec des petits rayons de lumière pour symboliser que vous souhaitez ce qu’il y a de mieux pour vous.

4) Tracez un cercle de lumière autour du rectangle avec des petits rayons de lumière pour symboliser que vous souhaitez ce qu’il y a de mieux pour régler la situation.

5) Tracez un cercle de lumière autour du bonhomme et du rectangle, toujours avec des petits rayons de lumière, en souhaitant ce qu’il peut vous arriver de mieux.

6) A présent, tracez 7 lignes entre le bonhomme et le rectangle au niveau des 7 centres d’énergie (chakras).

7) Avec les ciseaux, coupez la feuille de papier au niveau des lignes d’attachement.

 

Quelques précisions :

– Les demandes n’ont pas d’intention précise ; il s’agit de souhaiter ce qu’il y a de mieux pour soi en laissant faire son inconscient.

– Ne représenter que des situations dans lesquelles nous êtes directement impliqué(e), qui vous concernent directement.

Petit rappel, les chakras :

chackras

 

Et maintenant, c’est à vous!

 

Publicités

5 réflexions au sujet de « Couper nos lignes d’attachement conscientes et inconscientes »

  1. Merci pour ce rappel.
    Commet l’utilise t on quand il s’agit de couper les liens avec une situation précise ?
    Exemple : développer une activité, sortir d’une situation financière inconfortable, trouver une nouvelle maison, etc…
    Quels mots/phrases associe t on précisément au bonhomme de droite ? Avez vous des exemples à donner ?
    Merci d’avance et belle journée à vous.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s